Nintendo Switch : des ruptures de stocks involontaires promet Big N

Nintendo Switch : des ruptures de stocks involontaires promet Big N

Nintendo fait le point sur les stocks de sa Nintendo Switch, et réfute clairement toute rupture de stocks intentionnelle.

Publié le 26 juin 2017 - 11:33 par Stéphane Ficca

Encore et toujours trop de demande pour la Nintendo Switch

Lancée partout dans le monde le 3 mars dernier, la Switch de Nintendo reste encore aujourd’hui assez délicate à trouver en boutiques. Malgré des stocks conséquents au lancement, la dernière-née de Nintendo a été victime d’un succès commercial sans précédent, qui a évidemment surpris tout le monde, y compris le constructeur nippon. Ainsi, en ce qui concerne la France, Nintendo a récemment officialisé un score de ventes de 250 000 exemplaires, avec un objectif d’un million de machines écoulées d’ici le mois de mars 2018.

Mario-kart-8-Test-Switch-3

Publicité

Un objectif à la portée de Nintendo… à condition bien sûr que les stocks suivent ! Récemment, Nintendo a annoncé avoir boosté la production de sa Switch, et les rares restocks provoquent bien souvent des files d’attente assez impressionnantes devant les boutiques. Du côté des gamers, la frustration laisse place parfois à une certaine colère, et nombreux sont ceux qui commencent à penser que Nintendo a sciemment organisé cette pénurie, pour entretenir la « hype ».

Du côté du groupe japonais, on a tenu à prendre la parole pour démentir cette rumeur. Le directeur de la communication est formel : « non, ces ruptures de stock ne sont pas intentionnelles, et ne sont pas destinées à attiser le marché. Nous mettons tout en oeuvre pour fabriquer autant de Switch possible« . Pour Nintendo, l’objectif est évidemment d’accélérer la cadence de production, et ainsi permettra à tous les intéressés de mettre la main sur une Nintendo Switch, histoire de profiter des nombreux titres à venir, et notamment un certain Super Mario Odyssey à la fin du mois d’octobre.

Zelda Skyrim Switch 2

Pour Nintendo, c’est la très forte demande concernant la Switch qui est à l’origine de sa rupture de stocks. A l’heure actuelle, dès qu’une Switch est produite, cette dernière n’a pas le temps d’arriver en boutiques qu’elle est déjà vendue. Rappelons que côté jeux, Nintendo souhaite se tenir au rythme d’un « gros » jeu chaque mois, avec ARMS en juin, Splatoon 2 en juillet, et Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle en août.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *