La Nintendo Switch en péril à cause de Gamevice ?

Il y a quelques mois maintenant, Nintendo présentait le concept de sa nouvelle console Switch. Une machine hybride, dont la base est une tablette tactile destinée au jeu vidéo, à laquelle on peut greffer deux petits joy-con de chaque côté pour transformer le tout en une console de jeu portable. Un concept plutôt original, qui a permis à Nintendo de retrouver le goût du succès en boutiques, avec des ventes au top depuis le lancement de la machine le 3 mars dernier.

Nintendo Switch

Toutefois, il semblerait que le concept de la Nintendo Switch ne soit finalement pas aussi original que cela, du moins pour la société Gamevice. En effet, cette société américaine a décidé de traîner Nintendo en justice, et accuse le groupe nippon d’avoir copié le concept de Wikipad, une machine lancée en 2013, dotée elle aussi d’une tablette tactile, laquelle peut être insérée dans un socle détachable, permettant au joueur de disposer d’une console portable, dont le concept rappelle (vaguement) celui de la Switch.

Pour Gamevice, la copie est évidente, et le groupe réclame évidemment des dommages et intérêts à Nintendo, en plus de l’arrêt de la production et de la commercialisation de la Switch. Evidemment, on imagine que Nintendo a su prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter ce genre de procès, et même si la Switch ressemble à certains concepts déjà existants (en plus de celui de Gamevice), la dernière-née de Nintendo propose néanmoins certaines technologies uniques pour se différencier, que ce soit au niveau des vibrations des joy-con, ou simplement la possibilité de relier la console à un écran de TV.

Switch-Lit

Rappelons que Nintendo est un habitué des procès avec ses consoles de jeu, et la génération précédente avait par exemple permis à Philips d’attaquer Nintendo en justice concernant la Wiimote. La Wii Balance Board avait elle aussi fait l’objet d’un procès aux Etats-Unis, mais la plainte avait finalement été rejetée. Pas d’inquiétude donc, il y a peu de chances que la plainte de Gamevice conduise à un quelconque arrêt de la distribution de la Switch.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here