Nokia chute en Bourse après avoir réglé son différend avec Samsung

Nokia chute en Bourse après avoir réglé son différend avec Samsung

Nokia a réglé ses différends avec Samsung à propos de licences d’utilisation de brevets, mais les investisseurs du groupe Finlandais ne sont pas d’accord et le font savoir. Résultat des courses, le titre Nokia a chuté de près de 11 points ce lundi à la Bourse d’Helsinki.

Publié le 9 février 2016 - 11:51 par François Giraud

Guerre des brevets : Nokia règle ses différends mais son titre chute de près de 11%

Le groupe Nokia détient 30 000 brevets qui font suite à diverses découvertes et des travaux de son ancienne équipe de recherche et développement qui a œuvré ces vingt dernières années. Le géant sud-coréen Samsung avait négocié avec le groupe finlandais pour utiliser certains de ces brevets via des contrats de licences, signés en novembre 2013 entre les deux groupes.

Mais un contentieux opposait également les deux groupes sur l’utilisation d’une partie des licences par Samsung entre les années 2014 et 2018. Nokia a remporté la bataille face à Samsung dans cette guerre des brevets mais n’a pas remporté les faveurs des investisseurs, estimant que l’équipementier des télécoms avait obtenu une compensation peu importante. De ce fait, le titre Nokia a chuté de près de 11 points ce lundi à la Bourse d’Helsinki.

Nokia Logo 600 px

Publicité

Nokia avait indiqué que la Cour internationale d’arbitrage de la chambre internationale de commerce (ICC) avait statué dans le différend qui opposait les deux groupes sur une partie des licences utilisées par Samsung Electronics dans l’univers de la téléphonie mobile sur la période 2014-2018. Avec les compensations versées par Samsung et la décision de l’ICC, Nokia compte réalise un chiffre d’affaires d’environ 400 millions d’euros. Les seules compensations financières s’élèveraient à 200 millions d’euros au lieu de 250 millions prévus par les analystes, ce qui peut expliquer cette chute en Bourse du titre Nokia de près de 11% de sa valeur à 5,83 euros. L’AFP indique que « les investisseurs de Nokia ont été déçus que le groupe finlandais n’obtienne pas plus que ce qu’Ericsson par exemple a obtenu ».

Le groupe finlandais prévoit de gagner 1,3 milliard d’euros en trois ans, au cours des années 2016 à 2018. Un montant lié aux arbitrages réglés et en cours dans Nokia Technologies, qui gère les 30 000 brevets du groupe. Nokia annonce un chiffre d’affaires global de 400 millions d’euros au quatrième trimestre 2015 et de 1,2 milliard d’euros pour l’ensemble de l’année 2015.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *