Nokia Corporation, le nouveau groupe Nokia-Alcatel-Lucent est créé

Nokia Corporation est le nom qui vient d’être donné à la nouvelle entité qui rassemble le Finlandais Nokia et son concurrent franco-américain Alcatel-Lucent. On annonçait hier, un probable rachat par Nokia d’Alcatel-Lucent et diverses sources indiquaient des négociations avancées. Les deux groupes indiquaient dans un communiqué : »Nokia et Alcatel-Lucent confirment être en discussions avancées concernant une éventuelle fusion complète, qui prendrait la forme d’une offre publique d’échange de Nokia sur Alcatel-Lucent ». C’est désormais officiel, les deux groupes veulent créer un leader des technologies innovantes.

Une opération qui valorise Alcatel-Lucent à 15,6 milliards d’euros

L’accord signé avec Nokia pour une offre publique d’échange valorise le groupe Alcatel-Lucent à 15,6 milliards d’euros. A la fin de l’opération de rachat, les actionnaires de Nokia détiendront 66,5% de la nouvelle entité créée, qui sera basée en Finlande. Nokia Corporation sera dirigé par deux patrons Finlandais. Risto Siilasmaa sera nommé président du conseil d’administration et Rajeev Suri, directeur général. Le conseil d’administration sera quant à lui  composé de dix membres dont trois administrateurs du groupe franco-américain. Ce dernier a indiqué dans un communiqué que le nouveau groupe occuperait une forte présence en France.

Fusion Nokia Alcatel-Lucent

Nokia Corporation prévoit 900 millions d’euros d’économies de coûts d’ici 2019

Les deux groupes ont annoncé qu’il n’y aurait pas de suppressions de postes supplémentaires avec cette fusion. Alcatel-Lucent compte près de 8 000 salariés dans l’Hexagone sur 53 000. Les deux entreprises disposeront d’une capacité d’innovation importante avec près de 40 000 salariés en Recherche & Développement. Nokia Corporation prévoit 900 millions d’euros de synergies opérationnelles en 2019 et une économie de 200 millions d’euros de ses frais financiers en 2017.

Le communiqué précise également que le nouveau groupe créé devrait pouvoir compter sur une solide trésorerie nette de 7,4 milliards d’euros au 31 décembre. Souhaitant des engagements fermes sur les emplois en France, Michel Combes et Rajeev Suri ont été reçus par François Hollande ce mardi 14 avril 2015. Le nouveau groupe s’est engagé à financer l’écosystème numérique français avec un fonds de financement des start-ups de 100 millions d’euros .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here