Selon Les Echos, c’est Google qui pourrait racheter Nokia Health, le même qui a racheté Withings il y a 2 ans.

Google pourrait (déjà !) racheter Nokia Health

En mai 2016, le groupe Nokia annonçait le rachat de la société Withings, spécialisée dans la santé connectée, avec de très nombreux produits innovants comme la balance Body Cardio ou encore la gamme de montres Withings Activité. Au mois de février dernier, on apprenait que l’ensemble de l’écosystème des produits Withings allait être vendu sous la marque Nokia à partir du début de l’été 2017. Promesse tenue, puisque Nokia annonçait en juin dernier un tout nouvel écosystème de produits, estampillés Nokia donc.

Un joli pari donc pour Nokia, qui se lançait alors sur le marché de la santé connectée, bien aidé par des produits Withings à la fois simples d’utilisation, et très appréciés des utilisateurs. Toutefois, depuis le début de l’année 2018, Nokia cherche un repreneur pour sa section Nokia Health. Ainsi, 2 ans seulement après son rachat de Withings, Nokia souhaiterait déjà se débarasser de l’ex-start-up française. Rappelons que Nokia avait déboursé pas moins de 170 millions d’euros en 2016 pour s’offrir Withings. Lors d’un récent audit, Nokia a d’ailleurs estimé avoir surévalué Withings… de 140 millions d’euros !

Rapidement, plusieurs acheteurs se sont fait entendre, et deux sociétés françaises étaient notamment sur les rangs. Toutefois, selon Les Echos, c’est un groupe américain relativement réputé dans le monde du web qui pourrait rafler la mise : Google. Alors que le géant de Mountain View a déjà investi ce marché de la santé connectée avec sa gamme Nest, il pourrait faire main basse sur Nokia Health pour étendre son catalogue, et proposer toute une gamme de nouveaux produits. Rappelons que Nokia Health propose notamment des balances connectées, des trackers d’activité, mais également des thermomètres connectés, des montres, sans oublier le récent analyseur de sommeil Sleep.

Evidemment, le gouvernement suit ce dossier avec attention, et il se pourrait donc que le groupe français Withings, racheté il y a 2 ans par Nokia, quitte finalement l’Europe pour les Etats-Unis, en tombant dans l’escarcelle du tout-puissant Google. Selon toute vraisemblance, Nokia Health connaîtra son repreneur dans un mois. S’il y a de fortes chances que Google rafle la mise, rappelons que deux sociétés françaises ont également manifesté un intérêt, tout comme une autre entreprise, non-européenne (autre que Google/Apple/Facebook/Amazon/Microsoft). Affaire à suivre donc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here