Nokia obligé de verser des millions d'euros pour protéger Symbian

Nokia obligé de verser des millions d’euros pour protéger Symbian

Un hacker a dérobé en 2007 la clé permettant de valider les applications pour Symbian. Pour protéger les données et qu’elles ne soient pas rendues publiques, Nokia aurait payé plusieurs millions d’euros de rançon.

Publié le 18 juin 2014 - 11:12 par François Giraud

On apprenait il y a deux semaines qu’un groupe de hackers faisait pression sur le groupe Domino’s Pizza pour qu’il paie une rançon suite au vol de données de 600 000 clients sous peine de publier des données sur Internet ce lundi. Il en va de même pour Nokia qui aurait été victime d’un chantage en 2007 concernant l’OS mobile Symbian. Depuis, Nokia a été racheté par Microsoft et Symbian a été laissé à l’abandon depuis le début de l’année 2014. Le Nokia Store ne permet d’ailleurs plus aux développeurs de publier de nouvelles applications.

Nokia cède sous la pression et paie une rançon importante

En 2007, un pirate avait dérobé la clé permettant de valider les applications de Symbian et il a fait pression sur Nokia sous peine de dévoiler des données protégées si le groupe ne payait pas une rançon. Nokia avait cédé et déboursé plusieurs millions d’euros pour que cette clé ne soit pas rendue publique. Cette clé de chiffrement était utilisée au sein des smartphones équipés de Symbian. C’est MTV News qui rapporte ces faits qui se sont déroulés il y a plusieurs années. Le chantage dont fait l’objet Domino’s Pizza actuellement est donc une pratique qui ne date pas d’hier. Dans l’affaire qui concernait Nokia, le pirate informatique aurait même récupéré la rançon dans un sac, dans un parking proche d’un parc d’attractions et la police ne serait pas parvenue à retrouver la trace du fuyard. L’enquête serait toujours en cours, au Bureau National d’Investigation. Un vrai roman policier.

Advertisements

Ailleurs sur le web