Nokia reviendra sur le marché des smartphones en 2016 annonce son PDG

Nokia, qui a cédé sa division mobile à Microsoft avait indiqué ne pas vouloir revenir sur le marché des smartphones, mais cette annonce est devenue caduque car le PDG du groupe finlandais, Rajeev Suri vient d’indiquer que son groupe a bien l’intention de proposer des téléphones mobiles à compter de 2016, dès que les accords passés avec Microsoft le lui permettront.

Le PDG du groupe Nokia a indiqué au mensuel allemand Manager Magazin que son groupe recherche les partenaires appropriés avant de se relancer sur ce secteur. Le groupe finlandais avait vendu sa division mobile à Microsoft pour un montant d’environ 5 milliards d’euros. Les tablettes et smartphones Lumia sont ainsi passés sous le fleuron de la firme de Redmond ainsi que les talents du groupe, quelques milliers d’ingénieurs. Nokia ne fabriquera cependant pas les nouveaux téléphones mobiles dans leur intégralité, mais se contentera de concevoir le design et d’apposer son nom sur les nouveaux produits.

Nokia Logo 600 px

La firme a vendu sa division mobile à Microsoft pour se concentrer sur d’autres domaines d’activité, mais n’a pas totalement oublié cette branche. Les activités pourraient ainsi reprendre dès l’an prochain. La partie qui avait été vendue à Microsoft concernait la fabrication des smartphones Asha et Lumia, mais pas l’intégralité de sa division mobile. Rappelons également que Nokia Technologies dispose d’un portefeuille de 30 000 brevets.

De plus, le groupe Nokia a conservé une partie de ses services réseaux, notamment ceux qui développaient son application de cartographie, Nokia HERE, mais également sa filiale qui se chargeait des licences et brevets du groupe. Selon diverses sources, le groupe disposerait de nombreux produits en attente d’officialisation et de commercialisation. Son département recherche et développement, piloté par Nokia Technologies est chargé de la conception de nouveaux produits et de la gestion des brevets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here