Même taille mais plus gros potentiel…

Les Sony Xperia Z3 et Z3 mini embarquent le capteur Sony Exmor RS de 21 mégapixels que l’on retrouvait déjà dans les Z2 et Z1. Les algorithmes ont permis de faire évoluer dans le bon sens la qualité d’image. Mais dans ce domaine, les choses vont vite, et le numéro mondial de la production de capteur annonce aujourd’hui son remplaçant : l’Exmor RS IMX230.

sony exmor rs

L’IMX230 est un capteur 21 megapixels de 1/2.4 pouce, une surface légèrement plus petite que l’ancien modèle (qui mesurait 1/2.3 pouce) pour le même nombre de pixels (chacun d’entre eux mesurant alors  1,12μm). Il reste de type CMOS rétroéclairé, c’est-à-dire que le circuit de connexion est situé sous la couche de photosites et non au-dessus.

img01Tout ce potentiel dans une si petite chose…

Alors on se demande ce que ce nouveau capteur peut avoir de mieux. En réalité, la performance du capteur se situe ailleurs que dans sa taille ou son nombre de photosites.

Autofocus utilisant une image plane à détection de phases

Sony a développé un nouveau traitement du signal permettant de rendre l’autofocus plus rapide. Car pour Sony, il y avait deux éléments primordiaux à améliorer pour enrichir l’expérience photo depuis une smartphone : rendre l’autofocus plus rapide, et améliorer la qualité d’image.

Concernant l’autofocus, Sony a intégré un autofocus à détection de phases doté de 192 points répartis sur l’ensemble du capteur. Celui-ci s’ajoute au traditionnel autofocus à détection de contraste. Le premier détecte l’écart entre deux morceaux de l’images, calcule la correction nécessaire, et demande à l’appareil de corriger ça. Le second procède par paliers de contraste.

La détection de phases est donc très rapides. Et plus il y a de phases, plus la différence entre ces deux morceaux sera rapidement détectée. Mais Sony a poussé le système plus loin, en ajoutant une sorte « d’anticipation des déplacements du sujets ». En effet, si ce que précise le communiqué se tient, le sysstème sera également capable d’anticiper les déplacements du sujets, assurant une mise au point parfaite, quoi qu’il arrive. Une technique que l’on retrouve sur les autofocus de boitiers pros et semi-pro (Canon 1Dx, Nikon D4, ou plus récemment, le Canon 7D mark II).

 img02okles 192(16 x 12) zones réparties sur toute la surface du capteur serviront à analyser la distance du sujet au capteur, et à ses déplacements. Impossible de manquer une photo de Tic et Tac désormais !

L’ensemble permettra donc de capturer de faire le point beaucoup plus rapidement, mais surtout, d’assurer le suivi des sujets avec une grande précision.

Une dynamique étendue

L’autre point est la qualité d’image. Pour cela, Sony a choisi de développer de nouveaux algorithmes. L’idée étant de capturer rapidement beaucoup de détails à la fois dans les hautes lumières, mais aussi dans les zones sombres. De fusionner l’ensemble, et d’appliquer un traitement par-dessus. Le tout, le plus rapidement possible afin d’éviter les problèmes de flous de bougé et d’images  fantômes.

img03Notez qu’en mode HDR, l’image ne fera plus 21 megapixels, mais environ 15, soit un quart de moins.

Enfin, on finit par les possibilités vidéo, puisque vous devez certainement vous en douter, ce nouveau capteur permettra de filmer en 4K en 30 images par seconde. Il sera également possible de réaliser des vidéos en 1080p à 60 images par seconde, et en 720p à 120 images par seconde.

Ce nouveau capteur devrait donc équiper les prochains Xperia Z4, et certainement d’autres smartphones. Il sera disponible dès avril 2015 pour 2 100 yens, soit environ 14 euros.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here