NSA: les géants du Web dévoilent les requêtes et font preuve de transparence

NSA: les géants du Web dévoilent les requêtes et font preuve de transparence

La justice Américaine interdisait jusqu’à présent aux géants du Web de dévoiler le nombre de requêtes reçues par les services de renseignements. Ils viennent d’obtenir l’autorisation des autorités. Google, Facebook ou encore Apple viennent de dévoiler ce lundi 3 février 2014, le nombre de requêtes de la NSA pour le premier semestre 2013.

Publié le 4 février 2014 - 10:21 par François Giraud

Les géants du Web n’avaient pas l’autorisation de dévoiler le nombre de requêtes émises par la NSA. Depuis hier, lundi 3 février 2014, ils peuvent dévoiler certains chiffres. Google, Apple ou encore Facebook ont donc publié le nombre de requêtes demandées par le service de renseignements Américain pour le premier semestre 2013. Les autorités américaines, suite aux directives de Barack Obama, ont autorisé la publication d’informations sur les surveillances des internautes par la NSA.

Les géants du Web souhaitent davantage de transparence

La NSA a demandé des informations sur 9000 à 10 000 comptes Google,  Facebook a reçu des demandes pour 5000 à 6000 comptes, Microsoft a dévoilé sur son blog officiel avoir reçu des demandes concernant 15 000 à 16 000 comptes et environ 30 000 comptes Yahoo! étaient également concernées pour le premier semestre 2013. Pour Apple, 249 requêtes ont été demandées. Au total, ce sont 50 000 comptes utilisateurs qui ont été sujets aux demandes de la NSA en six mois. Les chiffres peuvent être publiés par les géants du Web six mois après que les requêtes soient effectuées par les services de renseignements. Aucune autre information ne peut être dévoilée. Yahoo! a également indiqué que les requêtes ne concernaient que 0,01% de ses abonnés. Le responsable juridique de Google indique que la publication de ces chiffres est un bon début par rapport aux lois de surveillance et à la transparence demandée.

Advertisements

Ailleurs sur le web