Numericable présente son projet de rapprochement avec SFR au gouvernement

Numericable présente son projet de rapprochement avec SFR au gouvernement

Vivendi aurait validé une cession de SFR à Numericable selon « les Echos ». L’opérateur de télécommunications serait valorisé à 15 milliards d’euros. Un accord de principe aurait été trouvé entre les deux groupes.

Publié le 24 février 2014 - 8:25 par François Giraud

Selon « les Echos », la maison-mère de Numericable, Altice serait sur le point de racheter l’opérateur de télécommunications SFR, suite à un accord de principe aurait été conclu ce weekend entre Patrick Drahi, PDG de Numéricable et Jean-René Fourtou, président du conseil de Vivendi. Un conseil de surveillance s’est tenu ce vendredi chez Vivendi. Cette opération valoriserait SFR à plus de 15 milliards d’euros. Suite à cet accord, une société commune verrait le jour, détenue à 50% par Altice et à 32% par Vivendi, qui détient SFR.

SFR pourrait se passer d’Orange et utiliser le réseau de Numericable

La signature d’un accord définitif pourrait être effectuée dans les semaines à venir. Pour financer ce rachat, Numericable lèverait 8 milliards d’euros de dette  et pourrait également faire appel à ses fonds propres. Les synergies attendues s’élèveraient à 6 milliards d’euros indique « les Echos ». Cette fusion-acquisition permettrait à SFR d’utiliser le réseau de Numericable afin de se passer des services d’Orange et mutualiser les investissements pour l’entretien de la fibre optique, service proposé par Numericable. D’autres informations seront disponibles ce mardi 25 février 2014 suite à la publication par Vivendi de ses résultats annuels.

Vivendi dément tout accord avec le câblo-opérateur Numericable

On apprend ce matin que Vivendi dément tout accord avec Numericable sur le rachat de SFR. Un porte-parole du groupe Vivendi indique à Reuters que les deux parties ont négocié tout le weekend mais qu’aucun accord n’avait été trouvé pour le moment entre Altice, la maison mère de Numericable et SFR.

Advertisements

Ailleurs sur le web