La Nintendo Switch aurait permis à Nvidia d’engranger un peu plus de 970 millions de dollars.

Nvidia-Logo

La Nintendo Switch rapporte gros (aussi) à Nvidia

Tout le monde le sait, la Nintendo Switch est la dernière console de salon en date du géant japonais. Une console lancée le 3 mars 2017 dans le monde, qui se veut une machine hybride, permettant à la fois d’être utilisée sur une Smart TV, comme une console de salon classique, mais aussi en mode nomade, la machine étant dotée d’un petit écran HD. Au coeur de la bête, c’est une configuration Nvidia qui a été retenue par Nintendo (et qui était à l’origine d’une faille de sécurité récemment).

Selon le magazine Motley Fools, la dernière-née de chez Nintendo aurait eu un impact non négligeable sur les derniers résultats financiers de Nvidia. En effet, l’activité liée à la puce Nvidia Tegra (soit celle qui équipe la Nintendo Switch) a engrangé pas moins de 1,53 milliard de dollars. La puce ayant permis d’emmagasiner environ 560 millions de dollars via le secteur automobile, cela signifierait que plus de 970 millions de dollars ont été rapportés par la Nintendo Switch.

Toujours selon le magazine, la production de cette puce Nvidia Tegra étant relativement faible, le groupe américain aurait réalisé des bénéfices record grâce à la console de Nintendo. A noter toutefois que la Nintendo Switch ne représenterait que 18% des recettes totales du groupe Nvidia sur le secteur du jeu vidéo. Rappelons en effet que Nvidia est également un acteur majeur du gaming sur PC, notamment avec sa gamme de GPU GeForce, sans oublier la gamme Shield.

Du côté de chez Nintendo, après une première année fiscale exceptionnelle, on espère évidemment que la Switch va continuer sur la voie du succès, et la division française compte ainsi écouler plus de 2 millions de machines d’ici la fin de l’année en cours. Une Nintendo Switch qui avait profité alors d’un Noël assez exceptionnel, puisque Nintendo annonçait pas moins de 460 000 ventes durant les mois de novembre et décembre 2017. Rappelons que la console précédente, la malheureuse Wii U, s’est écoulée à 832 000 exemplaires en France… en 4 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here