Le Français Sigfox déploie un réseau connecté pour l’Internet des Objets aux Etats-Unis

Sigfox est une société toulousaine, cofondée et dirigée par Ludovic le Moan qui vient d’annoncer ce mercredi le déploiement de son réseau cellulaire dédié aux objets connectés aux USA. D’ici 2016, le groupe annonce qu’il va couvrir les dix plus grandes villes américaines. Après avoir réalisé une levée de fonds de 100 millions d’euros en début d’année, le groupe a débuté le déploiement de son réseau qui fonctionne sur des basses fréquences et destiné à connecter les objets entre eux.

Sigfox est actuellement le seul réseau cellulaire bas débit existant au monde et dédié aux objets connectés. Sigfox a installé un campus et le siège de son entreprise près de Toulouse, où divers partenariats avec des investisseurs du monde entier sont négociés. Sigfox a choisi pour déployer son réseau cellulaire aux USA dans de grandes villes dont Boston, Chicago, Los Angeles, Atlanta, ou encore Houston. Le groupe a pour objectif d’implanter son réseau dans le monde entier. 80 à 100 millions d’euros devraient être injectés pour déployer Sigfox aux USA. En dehors des Etats-Unis, le réseau Sigfox est présent auprès de 165 millions de personnes et dessert 8 pays

le-monde-de-sigfox-c-sigfox

Objectif : réagir rapidement et créer un réseau fiable à 100%

Après avoir couvert les USA fin 2016, Ludovic Le Moan a pour ambition de s’attaquer aux marchés asiatiques. Le réseau Siogfox permet de connecter des objets entre eux et d’envoyer des notifications et des alertes à partir des objets du quotidien. Il est par exemple possible de relier tous les objets de la maison connectée entre eux et de disposer d’une plateforme pour les gérer et les faire interagir, ainsi qu’obtenir des informations et des événements en temps réel.

Ludovic Le Moan précise que l’ensemble des objets du quotidien seront connectés à l’avenir, des fours aux détecteurs de fumée en passant par les machines à laver ou les réfrigérateurs. Dans le cas d’un détecteur de fumée, un signal est envoyé sur une plateforme pour indiquer que tout va bien ou qu’un incendie s’est déclaré. L’information, qui passe par Internet  aboutit vers le constructeur du détecteur ou le propriétaire du logement et pourra également avertir des pompiers.

A l’image d’Apple et de Steve Jobs, la création du réseau cellulaire a débuté dans un garage, celui de Christophe Fourtet, un ingénieur connaissant bien les ondes radio, qui est devenu l’associé de Ludovic Le Moan. Il a exploité une fréquence radio bas débit, déjà utilisée par les télécommandes des portails ou des garages par exemple, et en a poussé la portée. Avec de réseau cellulaire, il suffit de 1 500 antennes pour couvrir un pays comme la France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here