Les objets connectés deviennent une cible de choix pour les pirates

De plus en plus nombreux, les objets connectés sont en passe de devenir une opportunité pour les cyberpirates. A l’occasion de la conférence Black Hat qui vient de se dérouler ce dimanche 2 août 2015 en direct de Las Vegas, les spécialistes en sécurité informatique sont revenus sur cette nouvelle cible, privilégiée par les hackers.

Les cyberpirates ne s’en prendraient pas qu’à nos ordinateurs et nos téléphones portables. Comme l’indique l’AFP, les hackers s’attaqueraient également aux maisons connectées, aux systèmes embarqués des voitures, en passant par les fusils de précision, ce qui leur laisse de belles opportunités d’attaque au sein des objets connectés, qui se développent de plus en plus. Christopher Kruegel, co-fondateur de l’entreprise de cybersécurité Lastline a indiqué que les objets connectés sont l’une des grandes nouvelles frontières. Une démonstration en direct de Las Vegas est consacrée à la manière de reprogrammer des fusils de précision pour en changer la cible.

Charlie-Miller-Chris-Valasek-600px

Rappelons que deux experts en sécurité informatique, Chris Valasek et Charlie Miller ont réussi à prendre le contrôle à distance, d’une voiture de la marque Fiat Chrysler, en piratant le système informatique embarqué à bord du véhicule. Les deux experts ont exploité une faille présente au sein du dispositif Uconnect d’une Jeep et ont contrôlé diverses fonctions comme les freins ou encore la direction.

Patchez votre véhicule avant que les pirates ne vous tuent !

Les deux chercheurs se sont connectés à la Jeep à distance, tranquillement installés dans leur salon, en passant par l’adresse IP du système embarqué. On peut ainsi remarquer que les chercheurs arrivent à fermer les portes à distance, à actionner les freins, à déclencher les essuie-glaces pour gêner le conducteur, à couper le moteur, à changer de direction sans que le conducteur ne touche son volant, ou encore à activer la climatisation de la Jeep.

blackhat-2015-600px

Ces derniers ont indiqué qu’ils montreraient lors de la conférence Black Hat de Las Vegas la manière exacte dont une attaque à distance fonctionne contre un véhicule non modifié et sortant d’usine. Lors de cet événement, les deux chercheurs ont réalisé la conférence « Patchez votre véhicule avant que les pirates ne vous tuent ». Les objets connectés pourraient être protégés mais les coûts de fabrication seront plus élevés, à une période où les constructeurs se lancent une guerre des prix pour proposer des produits aux prix les plus bas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here