Le casque Oculus Go est désormais proposé à la vente chez la FNAC ou encore via Amazon, à partir de 219 euros.

Oculus Go

Le casque Oculus Go arrive en France !

Officialisé en fin d’année dernière, le casque de réalité virtuelle Oculus Go était attendu pour le début de l’année 2018, sans plus de précision. Contrairement au Rift qui nécessite un PC haut de gamme pour fonctionner, ce dernier se veut parfaitement autonome et n’a besoin ni de PC, ni même de smartphone pour fonctionner. Avec Oculus Go, le groupe dirigé par Facebook souhaite s’adresser à une cible plus large, puisque le nouveau casque est parfaitement autonome. Un casque disponible depuis le site web officiel du groupe.

Toutefois, la marque va pouvoir profiter d’un réseau de distribution autrement plus large, puisque le casque Oculus Go est désormais référencé également chez d’autres revendeurs, comme FNAC ou Amazon. Tous deux proposent en effet le dispositif Oculus Go en précommande, avec des livraisons prévues pour le 26 juin. Côté tarifs, pas de mauvaise surprise, puisque le casque est affiché à 219 euros pour la déclinaison 32 Go.

Rappelons que la grande force de ce nouveau système de VR mis au point par Oculus, c’est l’absence totale de PC, de smartphone, de câblage fastidieux… le casque Oculus Go se suffit à lui-même, et est animé par un processeur SnapDragon 821, 3 Go de RAM et 32 Go de stockage. On y retrouve également une batterie (rechargeable via microUSB), sans oublier un écran de type Fast Switch LDC, de 5,5″, qui affiche une image en 2 560 x 1440 pixels. Le tout est livré avec un petit joystick permettant de profiter d’un pavé tactile cliquable, d’une gâchette, sans oublier les boutons Accueil et Return.

Un casque qui permet donc de profiter d’un réel confort d’utilisation, avec en prime une compatibilité totale avec les applications proposées sur le Gear VR de Samsung, ce qui permettra à l’heureux acheteurs de profiter de toute une flopée d’applications, gratuites et payantes, après avoir déballé son nouveau joujou de VR. A voir maintenant si cette VR plus simple permettra enfin de démocratiser cette technologie qui semble avoir bien du mal à convaincre le grand public…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here