Oculus Rift : gros bide pour les démonstrations Best Buy aux USA ?

Oculus Rift : gros bide pour les démonstrations Best Buy aux USA ?

La chaîne de magasins Best Buy a décidé de supprimer une (grosse) partie de ses bornes de démonstration Oculus Rift. La faute à un désintérêt du public ?

Publié le 10 février 2017 - 9:07 par Stéphane Ficca

Oculus Rift : (déjà ?) un désintérêt de la part du public ?

Début d’année difficile pour Oculus Rift et pour son propriétaire Facebook. En effet, après un lancement très médiatisé l’an dernier, le casque de réalité virtuelle est actuellement disponible dans diverses régions du globe (dont la France), mais le groupe reste particulièrement discret sur les performances commerciales de son joujou. Pire encore, le groupe vient tout juste d’être condamné à 500 millions de dollars de dommages et intêrets pour vol de technologie… Une somme qui se rajoute aux 2 milliards de dollars déboursés par Facebook pour racheter Oculus en 2014.

Oculus-Rift-2

Publicité

Et ce n’est pas tout visiblement, puisque l’on apprend aujourd’hui que la très populaire chaîne de magasins Best Buy a décidé de supprimer pas moins de 200 points de démonstration Oculus Rift, sur les 500 déployés sur le marché américain. Selon Business Insider, la raison évoquée par Best Buy pour justifier ce retrait serait une très faible performance en magasin. En d’autres termes, les visiteurs/clients ne démontreraient pas le moindre intérêt pour les bornes Oculus Rift installées en boutiques.

Selon un responsable de la chaîne de magasins Best Buy, la priorité est donnée à certaines boutiques, installées sur de plus grands marchés. Le groupe confirme sa volonté de mettre en place des évènements réguliers dans ses points de ventes tout au long de l’année. Selon Oculus, « le meilleur moyen de découvrir la VR reste la démonstration pratique« , et c’est on ne peut plus vrai. Toutefois, avec un tarif fixé à 600 dollars pour le casque, et à 199 dollars pour les manettes Oculus Touch, sans compter le prix de l’ordinateur qui permettra de faire tourner l’ensemble, rares sont les intéressés à sortir leur portefeuille.

Oculus Touch

En effet, malgré une disponibilité en boutiques de plus de quelques mois maintenant, les différents acteurs du marché de la réalité virtuelle se refusent à communiquer le moindre chiffre de vente. Impossible donc de connaitre (officiellement) le nombre d’exemplaires d’Oculus Rift écoulés, ni même de PlayStation VR. Selon certaines estimations, c’est le Gear VR e Samsung qui serait largement en tête des ventes (4,5 millions), suivi du PlayStation VR (750 000 ventes) et du HTC Vive (420 000). Oculus Rift serait assez loin derrière, avec seulement 240 000 unités vendues. Rappelons toutefois que le Gear VR ne boxe pas réellement dans la même catégorie que les autres dispositifs.

Oculus Rift



Ailleurs sur le web


3 Comments

  1. Potiron

    10 février 2017 at 15 h 20 min

    Je suis certain que le rachat par Facebook n’y est pas étranger à ce bide.

    • Damien Drouart

      11 février 2017 at 0 h 57 min

      Effectivement, passer d’invention de geek passionnément crowdfundée à machine à cash de Zukerberg achetée à coup de milliards, c’était forcément se donner une mauvaise image de marque…
      De toute façon la technologie n’est pas spécialement mûre ni attractive. Sony devrait s’en tirer avec sa base de clients hardcore gamers, HTC et Microsoft peuvent cibler le milieu pro, mais Facebook ont clairement fait un mauvais choix stratégique.

  2. Don_Quichotte

    11 février 2017 at 12 h 27 min

    c’est bcp trop cher, c’est tout, faut un pc de compèt (compter entre 1.200 et 1.500€) pour faire tourner les joujous, qui coutent eux-même relativement cher.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *