Odlanor, le malware qui menace les joueurs de poker en ligne

Odlanor, le malware qui menace les joueurs de poker en ligne

Si vous jouez au poker sur PokerStars ou sur Full Tilt Poker, cette menace peut vous concerner. Un malware baptisé Oldanor révèle les mains des joueurs de poker en ligne aux hackers.

Publié le 21 septembre 2015 - 9:02 par François Giraud

Oldanor, le malware qui révèle les cartes des joueurs de poker en ligne

Généralement les hackers recherchent à injecter des virus informatiques pour substituer aux joueurs de poker en ligne leurs identifiants et mots de passe, ou leurs données bancaires, comme les numéros de cartes de paiement, pour dérober de l’argent aux joueurs. Mais dans le cas présent, le virus informatique Oldanor, dévoile quant à lui les cartes jouées par les personnes ciblées.

Un malware qui sévit sur les sites PkerStars et Full Tilt a été découvert. Il pourrait devenir le pire cauchemar des joueurs de poker en ligne. Une fois que le malware a infecté le terminal de la personne ciblée, ce dernier reproduit des copies-écran des cartes jouées et donc révélées aux pirates, leur permettant de tricher. Les pirates informatiques profiteraient des smartphones jailbreakés des joueurs pour injecter leur malware Oldanor.

poker-triche-ba4

Publicité

La société d’édition de solutions de sécurité informatique ESET a indiqué avoir découvert un logiciel malveillant baptisé Oldanor qui cible les joueurs de poker en ligne des sites PokerStars et Full Tilt Poker. Le malware réalise des captures écrans du jeu des victimes. L’objectif du hacker est de connaître le jeu des autres joueurs lors d’une partie de poker et de miser en conséquence des mains révélées. Oladnor fonctionne sur les smartphones jailbreakés des victimes. Plusieurs joueurs de poker auraient été infectées par le malware au cours des six derniers mois selon ESET et les pays les plus touchés seraient la Hongrie, la République Tchèque et la Pologne. Ce virus a été détecté la première fois le 19 avril 2015 sous le nom « Win32/Spy.Odlanor ».

Les hackers accèdent aux cartes privatives des joueurs en ligne

La société ESET indique que le malware Oldanor est capable de télécharger les fichiers d’un ordinateur à distance, d’exécuter les fichiers, de réaliser des captures d’écran, d’uploader automatiquement une nouvelle version, de se désinstaller automatiquement et d’envoyer les informations collectées. Une fois installé, le malware réalise des screenshots des personnes ciblées et les envoie au hacker. Ces derniers pourront ensuite voir les cartes privatives des joueurs, ainsi que leur identité. Puis à l’aide des outils de recherche de joueurs des sites PokerStars et Full Tilt Poker, les pirates n’ont plus qu’à rechercher leur victime et jouer contre elle.

Vérifier si votre ordinateur est infecté

Pour vérifier si ce malware est présent dans votre terminal, il faut cliquer sur ce lien, puis sur « Run ESET Online Scanner », de télécharger l’installation rapide ESET puis de suivre les instructions à l’écran. Les experts de la société ESET indiquent que si votre machine est infectée, il est recommandé de changer tous les mots de passe stockés dans votre ordinateur. Oldanor ne fonctionnerait que sous Windows. Même si ce cheval de Troie a principalement été actif dans l’Europe de l’Est, il représente une menace pour l’ensemble des joueurs de poker en ligne.


Ailleurs sur le web


3 Comments

  1. Akmal Abbasi

    21 septembre 2015 at 15 h 33 min

    Le nouvel logiciel Beta de PureVPN bloque aussi les malwares . Donc si vous êtes un joueur de Poker, vous devez utiliser @PureVPN.

  2. Akmal Abbasi

    21 septembre 2015 at 15 h 33 min

    Le nouvel logiciel Beta de PureVPN bloque aussi les malwares . Donc si vous êtes un joueur de Poker, vous devez utiliser @PureVPN.

  3. Akmal Abbasi

    21 septembre 2015 at 15 h 33 min

    Le nouvel logiciel Beta de PureVPN bloque aussi les malwares . Donc si vous êtes un joueur de Poker, vous devez utiliser @PureVPN.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *