Olympus Pen E-P5 : un hybride musclé

Olympus Pen E-P5 : un hybride musclé

Olympus lève le voile sur le Pen E-P5. Après avoir annoncé ses petits frère dans la gamme de compacts numériques à objectif interchangeable, Olympus officialise aujourd’hui un compact numérique hybride qui emprunte aux reflex bien des choses. Avec le Pen E-P5, Olympus fait avancer le haut de gamme de la famille PEN jusqu’à titiller l’OM-D supposément supérieur. Le Pen E-P5 apporte de nombreux progrès ici et là, s’enrichit de nouvelles fonctions créatives comme le Time Lapse par exemple, inaugure un nouveau viseur optionnel électronique haute définition ainsi que la connectivité WiFi.

Publié le 10 mai 2013 - 6:00 par La rédaction

L’Olympus Pen E-P5 bénéficie du capteur live MOS de 16 mégapixels que l’on a apprécié dans l’OM-D et qu’Olympus utilise cette année sur ses compacts hybrides Pen, comme Pen E-PL5. Il s’agit simplement du meilleur capteur micro 4:3 du marché. Les tests de ce capteur ont montré qu’il rattrapait son retard par rapport aux capteurs APS-C que l’on trouve dans les hybrides Sony NEX ou Samsung NX ainsi que dans de nombreux reflex numériques. L’écart global de qualité n’est plus que d’un EV. Le signal du capteur est traité par le processeur TruePic VI.

L’Olympus E-P5 sera le premier compact hybride à embarquer un obturateur plan focal permettant une vitesse d’obturation maximale de 1/8000s. Cette vitesse d’obturation est symbolique aux yeux de nombreux photographes et il personnifie pour beaucoup le sérieux d’un appareil photo. Sur le plan purement pratique, il permettra d’utiliser des objectifs très lumineux comme en propose justement Olympus en monture micro 4:3 comme le M.ZUIKO DIGITAL 17mm f1.8 et ce, y compris lorsque la luminosité est très importante.

L’Olympus Pen E-P5 reprend le système Fast AF qui équipe les autres hybrides de la marque à commencer par l’OM-D, une référence. La communication Olympus précise toutefois avoir réalisé un nouveau gain de réactivité avec une latence encore plus courte au déclenchement. Aussi, les collimateurs autofocus sont plus petits ce qui permet d’augmenter la précision de mise au point, surtout en macrophotographie.

pen e-p5

Olympus reste sur une tendance rétro pour ce qui est des codes esthétiques du Pen E-P5 avec un hommage appuyé au Pen F lancé il y a 50 ans. Le Pen E-P5 est réalisé en métal et offre une finition douce au toucher qui est annoncée comme exceptionnelle.

 

La stabilisation d’image, chez Olympus, est intégrée aux boîtiers. (Chez Panasonic, le concurrent en micro quatre tiers, la stabilisation d’image est encore à prévoir sur les objectifs.) Le Pen E-P5 est donc stabilisé et son dispositif de stabilisation d’image par translation du capteur est actif sur 5 axes. Cette nouvelle génération d’hybrides inaugure un système qui détecte automatiquement lorsque vous souhaitez réaliser un filé horizontal d’un sujet en déplacement rapide, comme on le fait généralement pour figer une voiture de course comme une formule tout en ayant un fond fluidifié par un flou directionnel qui donne une impression de vitesse accrue.

Né en 2013, haut de gamme de la famille de compacts à objectif interchangeable Olympus Pen, ce Pen E-P5 devait bien se doter du WiFi et c’est chose faite. La connectivité WiFi du Pen E-P5 lui permet de communiquer avec votre smartphone afin de partager vos photos et vos vidéos instantanément sur les réseaux sociaux, mais pas seulement. L’application pour smartphones Olympus Image Share 2.0 permet aussi de piloter votre appareil à distance et de viser via l’écran de votre smartphone ou de votre tablette (Apple iOS comme Android), ou de déclencher en tapotant l’écran de votre terminal. Le Pen E-P5 n’est pas pourvu de capteur GPS, mais il a la faculté de récupérer les données de géolocalisation de votre smartphone si vous l’utilisez en conjonction avec celui-ci via la connexion WiFi.

 

olympus pen e-p5

L’ergonomie du Pen E-P5 est très travaillée et fortement personnalisable.

 

Le Pen E-P5 est tout sauf un appareil photo pour débutants. Il offre une ergonomie que chacun pourra mettre à sa sauce avec de nombreuses commandes e touches de fonction paramétrables. Il inaugure le nouveau système de paramétrage principal qui se compose de deux molettes et d’un double levier comme apparu sur le compact expert XZ-2. Cette quadruple commande permet d’effectuer de nombreux réglages sur les paramètres de prise de vue sans devoir passer par les menus. Pour illustrer cette ergonomie, Olympus cite le cas où la molette frontale est utilisée pour modifier l’ouverture du diaphragme alors que l’autre servira à piloter la compensation de l’exposition. Il suffit alors de faire basculer le levier situé à l’avant de l’appareil pour affecter alors le réglage de la sensibilité ISO à la première molette et la balance des blancs à la seconde. Chaque molette est entièrement paramétrable sur chaque position du levier ce qui permet de personnaliser un peu plus l’appareil en fonction des réglages que l’on a l’habitude de modifier le plus fréquemment.

L’ergonomie de l’Olympus Pen E-P5 bénéficie aussi de la capacité tactile de son écran d’une définition de 1,04 million de points, un écran orientable. Il s’enrichit de l’affichage d’assistance de la mise au point manuelle « focus peaking« .

Appareil pour le moins très sérieux, le Pen E-P5 est équipé d’un flash intégré dont on appréciera la vitesse de synchronisation très élevée puisqu’il est de 1/320s. Mais ce n’est pas tout, puisque le Pen E-P5 peut également piloter des flashs externes sans fil, un vrai petit reflex!

Le Pen E-P5 est compatible avec le nouveau viseur électronique VF-4 de 2,36 millions de points. Si l’on appréciera forcément la finesse de ce viseur dont les 2,36 millions de points permettent d’offrir une image aussi fine qu’avec le viseur de l’Olympus OM-D E-M5 ainsi que des Sony NEX-6 et NEX-7 par exemple, c’est aussi et surtout son grossissement de x1,48 qui sera apprécié (équivalent à x0,74 sur un Full Frame). Ce viseur est équipé d’un détecteur d’œil qui permet de basculer de façon automatique entre l’écran et l’EVF quand vous approchez votre visage. Toujours pratique.

pen e-p5

L’écran 1,04 mégapixels est orientable et tactile.

On apprécie les filtres créatifs sur les compacts hybrides Olympus depuis de nombreuses années. La marque a été une des pionnières en la matière et ce sont aujourd’hui 12 filtres artistiques accompagnés de 7 effets créatifs, qui sont disponibles sur l’E-P5 aussi bien pour vos photos que pour vos vidéos (Full HD). Une nouvelle fonction baptisée « Art Fade » permet de réaliser des fondus entre différents filtres artistiques lors de l’enregistrement de vidéos. Comme sur l’Olympus OM-D, le Pen E-P5 propose les modes Live Bulb et Live Time utiles pour le pilotage des poses longues en temps réel avec l’affichage d’un histogramme et du contrôle des hautes et basses lumières. La fonction « livre photo » est reprise par le Pen E-P5 et permet de créer de véritables BD en photo directement sur l’appareil avec des gabarits de mise en page et différents thèmes graphiques.

Le Pen E-P5 est équipé d’un intervallomètre ce qui est une nouveauté. On pourra programmer les prises de vue entre 1 et 99 photos de la seconde à 24 heures. L’appareil pourra également créer automatiquement un petit film en Time laps.

L’Olympus Pen E-P5 est indubitablement un appareil très avancé puisqu’il vient affûter les arguments de son prédécesseur, le Pen E-P3. Le capteur est connu et de grande qualité, l’ergonomie est personnalisable et très avancée, l’appareil bénéficie du WiFi, de la stabilisation d’image et visiblement d’une finition sans faille, pilotage multiflash et obturateur musclé en prime. Le Pen E-P5, qui a des airs de petit OM-D, en a aussi le tarif puisqu’il sera proposé en boîtier seul au prix de 999 euros TTC. Il sortira également dans divers kits non précisés avec des objectifs, mais aussi avec le nouveau viseur VF-4. Le premier kit sera avec l’objectif 14-42mm au prix de 1099 euros TTC. On sait qu’aux Etats-Unis, il sortira également dans une configuration « luxe » avec l’objectif M.ZUIKO DIGITAL 17mm f1.8 et le viseur optionnel VF-4 au prix de 1499 dollars.

Publicité

Ailleurs sur le web