L’éditeur Chinois Qihoo 360 pourrait racheter le navigateur Opera Software

Pour tenter de regagner des parts de marché et de séduire les internautes, le navigateur Opera avait décidé de faire peau neuve l’an dernier. Opera Software, le navigateur de recherche concurrent de Mozilla Firefox, de Safari, de Microsoft Edge et de Google a changé d’identité. Une manière de séduire les internautes et de se positionner vers de nouveaux horizons. Opera est également devenu un fournisseur de services et pas seulement un navigateur Internet. A l’occasion de ses 20 ans, Opera Software avait présenté un nouveau logo au design plus moderne.

On apprend que l’éditeur Chinois Qihoo 360 aurait proposé la somme d’1,2 milliard de dollars pour acquérir le navigateur au look moderne. Ce rachat serait réalisé par le biais des fonds Golden Brick, et l’ensemble du capital du norvégien Opera Software seraient rachetés. Dans un communiqué publié ce matin, Opera Software indique avoir reçu une offre de 10,5 milliards de couronnes soit 1,2 milliard d’euros de la part du fonds Chinois Golden Brick.

operanewlogo

Les fonds Golden Brick regroupent un ensemble de sociétés dont l’éditeur Chinois Qihoo 360 et le groupe Kulun Tech qui détient l’application de rencontre « Grindr ». De son coté, l’éditeur Qihoo distribue les logiciels anti-virus « 360 Safeguard » et « 360 Safe Mobile », un navigateur « 360 Browser » et dispose de son propre magasin  d’applications mobiles « 360 Mobile Assistant ».

Les rumeurs qui affluent autour de ce rachat sont de plus en plus nombreuses et prises au sérieux car depuis vendredi dernier, le titre d’Opera Software est suspendu à la Bourse d’Oslo. De plus Opera Software devait présenter ses derniers résultats financiers ce mardi, mais ils ne seront connus qu’aujourd’hui, peut-être l’occasion d’annoncer ce rachat par Qihoo 360 .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here