Un Adblock d’office dans Opera

Véritable feuilleton depuis quelques mois maintenant, les bloqueurs de pub, particulièrement appréciés des utilisateurs, sont (logiquement) dans le collimateur de nombreux annonceurs, qui tentent par tous les moyens de les rendre obsolètes. Parmi les plus populaires, on citera évidemment AdBlock Plus, qui a déjà gagné quelques procès face aux géants de la publicité. Du côté de chez Opera, il est évident qu’un bloqueur de pubs est désormais essentiel pour une bonne navigation, et le prochain browser web intégrera ainsi un bloqueur… par défaut.

Opera

En effet, s’il est nécessaire actuellement d’installer une extension pour masquer les publicités sur le web, le prochain Opera intégrera cette fonctionnalité de manière native. Pour Opera, il s’agit simplement de permettre aux internautes de naviguer de manière plus sereine sur Internet. Selon le groupe : « Comme notre nouvelle étude le montre, la plupart des pages Web sont aujourd’hui considérablement ralenties par des publicités excessives et un lourd tracking. » Une volonté pour Opera de faire du web « un meilleur espace pour tous les utilisateurs ».

Un bloqueur de publicités intégré qui permet également au nouveau navigateur Opera d’afficher un temps de chargement des pages optimisé de l’ordre de 90% selon ce dernier. Mieux encore, son adblock intégré serait plus performant que les extensions de blocage, de l’ordre cette fois de 40%, grâce à un niveau de filtrage opéré directement au niveau du moteur de rendu, chose impossible pour les extensions. Rappelons qu’en France, environ 30% des internautes font appel à un système de type adblock pour faciliter leur navigation web.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here