Orange: les objectifs financiers sont confirmés pour 2014

Orange: les objectifs financiers sont confirmés pour 2014

Orange vient de confirmer ce mardi 29 juillet 2014 ses objectifs financiers pour l’année 2014 malgré un recul des revenus consolidés de 4,9% au premier semestre. Le résultat net du groupe est de 744 millions d’euros avec une marge de 31,3% stable à base comparable.

Publié le 29 juillet 2014 - 10:07 par François Giraud

178,7 millions d’abonnés mobiles à la fin du mois de juin

Orange a confirmé ce mardi ses objectifs financiers pour l’année 2014. Les investissements effectués commencent à payer, en grande partie dans le très haut débit fixe et mobile en France. L’opérateur a récupéré 50 000 nouveaux clients au second trimestre dans la fibre optique. Au sein de la division mobile, Orange a réalisé ses meilleures ventes nettes depuis le premier semestre 2010 grâce à ses forfaits Origami et Open, qui représentent 60% des abonnements avec 146 000 unités.

Réduction des coûts indirects

Le groupe continue de travailler sur la réduction de coûts, ce qui lui a permis de stabiliser sa marge et de confirmer ses prévisions pour l’année 2014. Le résultat net pour les six premiers mois de l’année a reculé de 26,3% à 891 millions d’euros, un résultat en grande partie dû à la baisse du résultat d’exploitation. L’opérateur a relevé sa prévision de réduction de ses coûts indirects qui devraient atteindre au moins 300 millions d’euros en 2014 contre au moins 250 millions précédemment.

Un bénéfice net en baisse de 30,3% au 1er semestre 2014

Les réductions de coûts sont de 511 millions d’euros au premier semestre avec un Ebitda retraité qui a reculé de 4,3% à 6,1 milliards d’euros pendant la même période. Orange maintient cependant son objectif d’un Ebitda compris entre 12 et 12,5 milliards pour cette année. Au deuxième trimestre, l’opérateur a dégagé un chiffre d’affaires de 9,79 milliards d’euros et un Ebitda retraité de 3,12 milliards.  Le chiffre d’affaires atteint 19,59 milliards d’euros, en baisse de -3,6% à base comparable. Stéphane Richard, PDG d’Orange, souligne un environnement hyper-concurrentiel. Il indique que l’activité commerciale est soutenue, en particulier grâce aux investissements consentis dans le très haut débit, la fibre optique et la 4G.

Advertisements

Ailleurs sur le web