Les discussions entre Orange et Bouygues Telecom auraient avancé ce weekend

Orange voudrait s’allier avec l’opérateur Bouygues Telecom. Les discussions auraient nettement avancé lors de ce weekend de la Saint Valentin, mais l’alliance commence à tarder. Les deux opérateurs doivent déjà s’entendre avec les autres opérateurs, Free Mobile et SFR, qui feront l’acquisition d’une partie de Bouygues Telecom, mais également s’entendre avec l’Etat, actionnaire d’Orange.

Rappelons que si Orange et Bouygues Telecom s’unissaient en l’état, ils deviendraient l’opérateur ayant la plus grosse part de marché dans le paysage français avec plus de 50% de parts de marché, ce qui ne serait probablement jamais accepté par les Autorités de la Concurrence. Pour pouvoir signer une alliance, Orange et Bouygues ont pour objectif de convaincre SFR et Free de racheter une partie de Bouygues Telecom à un prix correct. Un bras de fer très tendu s’est joué en milieu de semaine dernière entre Orange et Free Mobile à indiqué le Journal du Dimanche (JDD). Free Mobile aurait refusé de payer la somme demandée par Bouygues Telecom, puis proposé de rajouter des fréquences basses pour mettre un peu d’eau dans son vin et relancer les discussions.

stephane-richard-martin-bouygues

Free Mobile rachèterait les boutiques et une partie des abonnés Sensation ?

Selon les dernières rumeurs, Free Mobile rachèterait les fréquences de Bouygues Telecom, à savoir, une partie des abonnés Sensation ainsi que les boutiques du groupe, soit 3 000 emplois, pour un montant compris entre 3 et 3,5 milliards d’euros. SFR reprendrait les abonnés B&You pour un montant de 2 à 2,5 milliards d’euros. L’objectif pour Orange et Bouygues Telecom est de faire passer les propositions auprès de l’Autorité de la Concurrence. Pour ce faire, ils ne doivent pas dépasser 50% des parts de marché du paysage Telecom Français. En effet, une fusion entre les deux groupes sans vendre d’actifs positionnerait la nouvelle entité créée à 55% du marché et serait certainement rejetée par l’Autorité de la Concurrence.

Certaines rumeurs indiquent qu’une annonce pourrait être faite demain

L’opérateur historique, Orange, va présenter ses résultats financiers 2015 ce mardi 16 février 2016. A cette occasion, le projet d’alliance devrait être bouclé et une annonce pourrait être faite par Stéphane Richard, indiquent certaines rumeurs. Les analystes et experts qui sont proches du dossier affirment que des désaccords seraient encore à éclaircir, et de son côté, Orange a publié un démenti.

Orange dément la rumeur et l’Etat veut conserver une participation de 21% minimum

Contacté par La Tribune, l’opérateur historique dément qu’il y a un accord de partage des actifs de Bouygues Telecom. L’opérateur indique n’être pas prêt à lancer quoi que ce soit. Des négociations se poursuivraient et l’opérateur indique qu’il n’y aura pas d’annonce ce mardi. Stéphane Richard, PDG du groupe Orange aurait indiqué qu’il souhaite que les discussions aboutissent d’ici à la fin du mois de février, au pire début mars.  Les discussions autour du partage des actifs ne seraient donc pas terminées. Rappelons également que l’Etat, actionnaire du groupe Orange, ne veut pas voir sa part être inférieure à moins de 21%. Bpifrance et l’Agence des participations de l’Etat détiennent respectivement 9,6% et 13,45% du groupe Orange, soit un total de 23%. Pour maintenir trois sièges au conseil d’administration, ils ne veulent pas descendre en dessous de 21% de participation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here