Orange: vers un nouvel OS mobile "made in France" plébiscité par Arnaud Montebourg

Orange: vers un nouvel OS mobile « made in France » plébiscité par Arnaud Montebourg

Afin de permettre la mutualisation des données entre les différents services, Arnaud Montebourg, ministre de l’Economie et du Numérique voudrait lancer un OS mobile « made in France » conçu par l’opérateur historique Orange.

Publié le 28 mai 2014 - 9:28 par François Giraud

Dans l’univers des OS mobiles pour tablettes et smartphones, il y a actuellement Android avec Google, iOS avec Apple et Windows Phone avec Microsoft qui tente de se faire une place sur ce marché. Ce sont donc trois OS mobile américains qui détiennent le marché des systèmes d’exploitation pour smartphones et tablettes. Arnaud Montebourg, ministre de l’Economie et du Numérique souhaiterait que la France dispose de son propre OS mobile et pousserait l’opérateur historique Orange à concevoir son OS mobile. Un moyen pour permettre la mutualisation des données entre les services partenaires selon le ministre. Cet OS mobile « made in France » pourrait évidemment trouver sa place au sein des smartphones proposés par Orange au sein de ses boutiques.

Un OS mobile Français pour conserver une indépendance

D’après l’Opinion, Arnaud Montebourg plébisciterait le développement d’un OS mobile open source « made in France » avec pour principal objectif de « se trouver de partout, du mobile à la voiture au robot, et de permettre la mutualisation des données entre les services partenaires ». Cette idée avait été évoquée il y a quatre ans par le PDG d’Orange, Stéphane Richard, en collaboration avec Vodafone, T-Mobile et Telefonica afin de contrer les géants Américains et leur OS mobile, à savoir Apple avec iOS, Google avec Android et Microsoft avec Windows Phone. Le problème étant, qu’un OS mobile « made in France » pourrait avoir du mal à rivaliser avec les géants Américains. Arnaud Montebourg ne souhaiterait plus que la France et l’Europe ne dépende des géants de l’Internet mondial et il a exposé à l’Opinion son concept de « résogiciel » qui permettrait de « contrôler en un système unifié les services, réseaux et les terminaux ». Il reste à savoir si le concept du ministre Français est réalisable et n’arrive pas trop tardivement sachant que d’autres OS commencent à se faire une place, comme Firefox OS ou encore Ubuntu OS.

Advertisements

Ailleurs sur le web