Absence de Xbox Portable : leà cause des smartphones selon Phil Spencer

Absence de Xbox Portable : leà cause des smartphones selon Phil Spencer

Selon Phil Spencer, ce sont les smartphones qui ont fait renoncer Microsoft à lancer une éventuelle Xbox Portable.

Publié le 23 février 2017 - 10:46 par Stéphane Ficca

Le fantasme de la Xbox Portable

Arrivé sur le marché du jeu vidéo à la toute fin de l’année 2001 avec sa Xbox, Microsoft avait alors du batailler ferme avec une PS2 particulièrement bien installée dans les foyers, sans oublier une Nintendo GameCube qui arrivera quelques mois plus tard en Europe, avec évidemment son catalogue d’exclusivités maison toujours aussi appréciées. Néanmoins, grâce à une communication massive, un budget presque infini et quelques améliorations en cours de route, Microsoft est rapidement parvenu à se forger une place de choix auprès des joueurs du monde entier… sauf au Japon.

Xbox

Publicité

Si Nintendo avait déjà un pied dans le monde du jeu vidéo portable avec sa GameBoy (et ses déclinaisons), Sony décida en 2004 de se lancer dans l’aventure, avec sa PSP (PlayStation Portable), puis il y a quelques années avec la PS Vita. Evidemment, toute la sphère vidéoludique attendait impatiemment l’arrivée de Microsoft sur ce marché, avec une éventuelle Xbox Portable. Malgré de récurrentes rumeurs à ce sujet, Microsoft ne s’est jamais lancé dans la course au jeu vidéo portable, même si le géant américain a déclaré l’été dernier avoir étudié un certain nombre de concepts.

Toutefois, toujours selon Microsoft, le géant américain avait alors décidé de focaliser son énergie autour de la création de jeux et d’applications, susceptibles de fonctionner sur des appareils mobiles, plutôt que de passer du temps (et de l’argent) à concevoir son propre système nomade. Sur Twitter, c’est Phil Spencer qui a donné récemment une autre raison concernant l’absence de Microsoft sur le marché des consoles portables. Pour le patron de la division Xbox, ce sont les smartphones qui ont freiné les ardeurs de Microsoft. « Notre opinion était que les smartphones allaient prendre presque toutes les parts de marché du jeu mobile » indique-t-il sur son compte Twitter. Une opinion relativement discutable, quand on sait que Nintendo a écoulé plus de 65 millions de 3DS dans le monde…

Microsoft Xbox Scorpio E3

Ce même Phil Spencer qui est d’ailleurs revenu sur la stratégie de Nintendo, à contre-courant du mouvement vidéoludique depuis sa Wii. « J’adore ce que fait Nintendo avec ses consoles, car il est constamment à contre-courant de la tendance actuelle. C’est une excellente chose pour toute l’industrie« . Le patron de la division Xbox évoque évidemment ici la nouvelle Nintendo Switch, mais Nintendo joue la carte de l’alternative vidéoludique depuis quelques années déjà, avec notamment sa Wii, puis sa Wii U. En 2017, plutôt que de s’aventurer (trop tard) sur le marché mobile, Microsoft va jouer la carte de la surenchère technologique avec sa nouvelle Xbox One Scorpio. Une console surpuissante que le géant américain dévoilera à l’occasion de sa conférence pré-E3 qui aura lieu en juin prochain. Pour Microsoft, il s’agit évidemment de renouer avec le succès avec sa future Xbox, l’actuelle Xbox One ayant souffert de nombreuses approximations à sa sortie (prix, Kinect, interface lourdingue…), ce qui lui a valu d’être très rapidement devancée par une PS4 particulièrement efficace.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *