PAVLOK : un bracelet connecté qui vous aide à perdre vos mauvaises habitudes

PAVLOK : un bracelet connecté qui vous aide à perdre vos mauvaises habitudes

Un nouveau bracelet connecté baptisé Pavlok fait le buzz. Sa particularité réside dans son utilité. Il envoie des décharges électriques à son porteur si ce dernier ne modifie pas ses mauvaises habitudes !

Publié le 3 octobre 2014 - 15:02 par François Giraud

Le bracelet connecté créé par Maneesh Sethi ne serait pas dangereux mais va vous débarrasser des mauvaises habitudes du quotidien. Baptisé Pavlok, ce bracelet qui paraît anodin détectera si vous effectuez un écart de conduite et vous enverra une décharge électrique qui peut être réglée de 17 à 340 volts. De quoi faire réfléchir les utilisateurs à la tentation d’une bonne tarte aux framboises s’ils suivent un régime. Une campagne de financement participatif a été mise en place sur le site Indiegogo afin de récolter les fonds nécessaires pour développer et commercialiser Pavlok. La campagne a été mise en place le 30 septembre 2014 et a déjà récolté près de 90 000 $ à ce jour, 89 896 $ à l’heure où nous écrivons ces lignes. Les concepteurs du bracelet « électrique » souhaitaient atteindre la somme de 50 000 $ et ont déjà réalisé leur objectif. De plus, il reste 28 jours de campagne.

Pavlok, un bracelet connecté pour changer vos habitudes

Pavlok, un bracelet connecté pour changer vos habitudes

Une méthode radicale pour se débarrasser des mauvaises habitudes !

Le porteur détermine des tâches qu’il devra supprimer, des mauvaises habitudes, et un petit boîtier fixé au bracelet connecté se chargera de lui envoyer une décharge électrique si ce dernier ne respecte pas ses engagements. Le boîtier est conçu pour pouvoir envoyer 200 décharges électriques avant d’avoir besoin d’être rechargé indiquent les concepteurs sur le site Indiegogo. Actuellement, le bracelet connecté doit être synchronisé avec un smartphone et permet de personnaliser son utilisation. Il est possible de configurer les objectifs à atteindre qu’ils soient liés au sport, à l’alimentation ou pour simplement éviter d’aller à un endroit déterminé. La fonction GPS du smartphone aidera le dispositif à être configuré. L’équipe en charge de ce projet travaille actuellement sur la possibilité d’intégrer au bracelet Pavlok l’IFTTT (if this, then that) qui signifie « s’il se passe ceci, alors fait cela », une application qui ouvrira des possibilités à l’infini. Si vous effectuez un régime et que vous vous approchez trop près d’un fast-food, le bracelet vous rappellera à l’ordre. On peut imaginer des solutions pour des personnes souffrant d’une addiction, que ce soit au tabac, aux jeux vidéo ou encore aux réseaux sociaux. Pavlok sera proposé à compter de l’année prochaine au tarif de 250 dollars.

Advertisements

Ailleurs sur le web





  • GuiCol

    Donc les gens vont avoir assez de motivation pour s’envoyer consciemment des décharges électriques (car c’est la décision prise lorsqu’on se mettra le bracelet), mais pas assez pour tenir seuls des objectifs qu’ils se seront fixés…
    C’est ou du masochisme, ou de la fainéantise à un niveau rarement atteint. Même un mouton ne serait pas assez bête pour se fixer un machin comme ça.
    C’est comparable à quelqu’un qui se donnerait des coups de bâton dans la rue parce qu’il s’approche trop d’un fast food.
    Mais sur une montre connectée, ça fait classe, c’est vrai…

  • Gold Fish

    Excellente idée comme cadeau pour offrir à noël !