Pentax K-500 : premier prix en APS-C 16MP et visée 100% à pentaprisme

Pentax K-500 : premier prix en APS-C 16MP et visée 100% à pentaprisme

Pentax annonce aujourd’hui deux reflex numériques, les K50 et K-500, qui viennent s’ajouter à la gamme existante aux côtés du reflex tropicalisé bon marché K-30 et du reflex expert K-5 II / K-5 IIs. Intéressons-nous au Pentax K-500 annoncé aujourd’hui, un appareil doté d’un capteur APS-C CMOS de 16 mégapixels, de la stabilisation intégrée de l’image, de la vidéo Full HD et d’une cadence de prise de vue en rafale qui peut atteindre six images par seconde.

Publié le 13 juin 2013 - 6:01 par La rédaction

Le reflex numérique Pentax K-500 sera l’entrée de gamme dans l’offre de reflex Pentax pour les mois qui viennent. Il embarque le traditionnel capteur CMOS APS-C de 16 mégapixels, un capteur bien connu et magnifiquement exploité par Pentax depuis maintenant plus de deux ans. On apprécie son rendu dans les hautes sensibilités (il est exploité par le K-500 jusqu’à 51 200 ISO), ainsi que sa dynamique record. Les boîtiers Pentax sont stabilisés. Ils bénéficient de la stabilisation intégrée de l’image par translation du capteur qui bouge pour compenser les mouvements de l’appareil. C’est le cas également du  K-500 qui, bien qu’étant l’entrée de gamme, est doté de cette fonction qui permet de bénéficier de la stabilisation d’image avec tous les objectifs. L’autofocus est laissé aux bons soins du module SAFOX AF IXi+ doté de 11 collimateurs.

Le K-500 permet de filmer les vidéos en Full HD, en 1080p à 24, 25 et 30 i/s. Pour les amateurs de slow motion par exemple, on pourra atteindre 60 images par seconde en mode progressif en 720p.

Pour un reflex entré de gamme, le K-500 offre quelques caractéristiques inhabituelles : une rafale de prise de vue qui atteint la cadence de 6 i/s, un obturateur musclé qui culmine au 1/6000 s et un confort de visée grâce à l’adoption d’un viseur a pentaprisme (en opposition aux visée à pentamiroir généralement vues sur les reflex bon marché) qui offre une couverture de l’image de 100%. Ce dernier point est assez unique à ce prix-là. La visée est complétée par un écran LCD de 3″ / 920 000 points offrant un angle de vision large de 170°. L’alimentation du boîtier peut se faire soit par batterie lithium, soit par des piles au format AA, pratique lorsque la batterie est déchargée.

Le Pentax K-500 est annoncé au prix de 499 euros TTC. Conjointement, Pentax annonce également aujourd’hui le K-50 qui reprend l’essentiel de la fiche technique du K-500, mais ajoute une finition tropicalisée à l’aide de 81 joints d’étanchéité qui permettront aux photographes amateurs de photographier sous la pluie, de traîner leur boîtier dans la neige, de ne pas craindre la poussière ni le stable pour leur appareil. Le K-50 est commercialisé 699 euros.

pentax k-500

Le Pentax K-500 sera l’entrée de gamme de l’univers reflex chez Pentax, lancé à 499 euros. Il sera vendu aux côtés du K-50, son clone version tropicalisée, du K-30 et des deux K-5 II et K-5 IIs.

Publicité

Ailleurs sur le web