Un nouveau moniteur Philips qui défie les hackers

Philips, en collaboration avec MMD, annonce aujourd’hui la disponibilité imminente de son nouveau moniteur 272B7QPTKEB, un nouvel écran à webcam 2 mégapixels intégrée, activable à la demande. Selon Philips, si les webcams sont devenues aujourd’hui un moyen de communication incontournable dans les contacts entre collègues et partenaires commerciaux dans le monde entier, ce dernier reste une fenêtre ouverte sur une entreprise (ou chez un particulier) si elle se trouve sur la route d’un hacker. Dans ce contexte, la nouvelle webcam intégrée au 272B7QPTKEB balaie les pires perspectives puisque la webcam n’apparaît que sur demande, pour des réunions par exemple, et redevient indétectable tout aussi rapidement.

Philips-272B7QPTKEB

Evidemment, le nouveau moniteur Philips 272B7QPTKEB peut également compter sur d’autres arguments de poids pour convaincre, à commencer par un design presque borderless sur trois côtés, parfait pour une configuration multi-écran. Un écran doté d’une dalle IPS de 27″, qui permet de bénéficier d’une résolution Quad HD en 2 560 x 1 440 pixels, sans oublier la présence de deux petits haut-parleurs pour une puissance totale de 4W (2 x 2W). Côté connectiques, le nouveau Philips 272B7QPTKEB se pare d’une prise DisplayPort, sans oublier l’indispensable entrée HDMI 1.4. Trois ports USB 3.0 sont également de la partie, dont un à chargement rapide.

Equipé d’un capteur de présence permettant d’optimiser la consommation énergétique, le 272B7QPTKEB de Philips concrétise également l’engagement de MMD en faveur d’une productivité durable. Le PowerSensor, par exemple, détecte la présence humaine et adapte automatiquement la luminosité de l’écran lorsque l’utilisateur quitte son poste de travail. Cette seule fonctionnalité permet de réduire la facture énergétique de manière significative – jusqu’à 80%, tout en prolongeant la durée de vie du moniteur. Le Philips 272B7QPTKEB sera disponible dans les prochains jours, au prix indicatif de 699 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here