AF-tracking Photo HDR et panoramique balayage sur nos smartphones

La nouvelle architecture Chimera du Tegra 4 permet au smartphone d’effectuer 100 milliards d’opérations par seconde lors du traitement d’une photographie ce qui ouvre la voie, auparavant fermée, à de nouvelles fonctions photo évoluées telles qu’on les connaît depuis quelques années sur les compacts numériques experts (du genre du Sony HX20V ou Panasonic TZ40 par exemple). Nous voyons déjà arriver sur les smartphones premium comme le HTC One qui met l’accent sur la qualité de ses photos (équipé d’un processeur SnapDragon 600), la prise de vue HDR (inaugurée par l’iPhone il y a déjà 2 années) et la photo panoramique par balayage. La puissance de calcul du Tegra 4 permettra de capturer la panoramique dans toutes les directions et non plus simplement sur l’axe horizontal ou vertical. Enfin, la fonction « tap to track » permise par le processeur mobile Nvidia Tegra 4 correspond à l’autofocus avec suivi du sujet : vous tapoter sur le sujet que vous souhaitez photographier, le smartphone réalise la mise au point dessus et adapte celle-ci au gré des déplacements du sujet. La fonction « tap to track permanente » corrige également l’exposition en continu.

La photo est indubitablement un axe fort du développement des smartphones en plus de l’accès à la 4G / LTE comme l’explique l’intéressante étude GFK qui dévoile qu’en 2012, 720 millions de smartphones se sont vendus dans le monde.

Nvidia Tegra 4 : le communiqué de presse

SANTA CLARA, Californie— 26 février 2013— Ouvrant la voie à une nouvelle vague d’applications et d’expériences d’imagerie mobile avancées et axées sur le consommateur, NVIDIA a  présenté les nouvelles capacités offertes par l’architecture pour la photographie computationnelle Chimera™ de NVIDIA®.

Disponible dans la gamme de processeurs mobiles Tegra® 4 de NVIDIA®, l’architecture Chimera™ offre plusieurs fonctionnalités qui n’avaient jamais été proposées auparavant sur des appareils mobiles, à savoir les photos et vidéos à grande gamme dynamique (HDR) toujours actives, les photos panoramiques HDR et les capacités « tap-to-track » (toucher pour suivre) permanentes.

« Nous avons développé l’architecture pour la photographie computationnelle Chimera, afin d’emmener la photographie bien au-delà de ce qu’elle est actuellement. » a déclaré Brian Cabral, vice-président du secteur d’imagerie computationnelle chez NVIDIA. « Nous permettons aux développeurs et aux utilisateurs de se servir du traitement de l’image pour améliorer leurs photos, mais aussi des algorithmes informatiques pour créer des images qu’aucun objectif ne peut capturer par lui-même.»

Les architectures pour appareil mobile antérieures ont rendu difficile l’utilisation des meilleurs outils pour les différentes étapes du traitement d’image complexe. L’architecture Chimera supprime ces limites en permettant d’effectuer près de 100 milliards d’opérations mathématiques par seconde lors du traitement de l’image, au moyen de techniques computationnelles utilisées pour les scanners de TDM à rayons X, les télescopes d’observation de l’espace lointain et les satellites espions.

Présentée en premier lieu lors du CES 2013, l’architecture redéfinit l’imagerie mobile grâce à des photos et vidéos HDR toujours actives. Ainsi, les utilisateurs d’appareil photo peuvent instantanément capturer des images HDR de grande qualité, identiques à celles que l’œil humain peut percevoir ; dans une multitude de lieux et de scènes et avec diverses conditions de luminosité.

Les nouvelles fonctionnalités supplémentaires comprennent l’option panoramique HDR, permettant de prendre des photos grand angle ou « fish-eye », normalement présentes sur les appareils reflex numériques mono-objectif. L’architecture Chimera capture une scène pendant que l’appareil photo se déplace : d’un côté à l’autre, de haut en bas ou en diagonale ; « dessinant » efficacement un panorama en temps réel, depuis de nombreux angles et dans l’ordre que l’utilisateur souhaite. En comparaison, les offres de la concurrence doivent être déplacées dans une direction, le long d’un plan horizontal unique, ou nécessitent un post-traitement important, pouvant prendre jusqu’à 35 secondes, pour assembler le panorama.

Autre première du secteur, l’architecture Chimera inclut une technologie « tap-to-track » permanente, qui permet aux utilisateurs de toucher l’image d’une personne ou d’un objet sur lequel se focaliser dans une scène. Ensuite, l’appareil photo reste ciblé sur ce sujet, même s’il bouge ou si l’appareil est repositionné pour obtenir un meilleur angle de vue, tout en maintenant une bonne mise au point. La fonction « tap-to-track » permanente ajuste également l’exposition de l’appareil photo en fonction des mouvements, permettant d’éviter la sous ou surexposition du sujet de l’image ou de l’arrière-plan.

Chimera de NVIDIA est disponible comme technologie intégrée dans la gamme Tegra 4, y compris dans Tegra 4, le processeur mobile le plus rapide au monde et dans le nouveau Tegra 4i, le premier processeur LTE Tegra intégré.

Prise en charge par des leaders du secteur

Les fabricants d’appareil peuvent utiliser l’architecture pour créer des solutions d’imagerie différentes, livrées avec leurs smartphones et leurs tablettes. L’architecture offre également une interface de programme d’application (API) que les développeurs peuvent utiliser pour créer des applications d’imagerie améliorées, destinées à la base des clients mobiles en pleine expansion d’Android.

Deux importants protagonistes du marché des capteurs d’imagerie en photographie, Sony et Aptina (d’autres seront prochainement annoncés) ont déjà ajouté la prise en charge de l’architecture pour la photographie computationnelle Chimera. Le capteur Exmor RS IMX135 13 MP de Sony et le capteur d’imagerie mobile AR0833 1/3” 8MP d’Aptina prennent en charge l’architecture Chimera, mettant sur le marché les capacités HDR  toujours actives. Les fabricants d’appareils peuvent désormais adopter cette technologie au sein de leurs appareils alimentés par Tegra 4 ; améliorant grandement leurs capacités vidéo et photo.

« L’architecture Chimera de NVIDIA sur notre capteur AR0833 offre aux clients une formidable expérience photo et vidéo, » a déclaré John Gerard, directeur général des produits mobiles chez  Aptina.

Fonctionnalités clés de l’architecture pour la photographie computationnelle Chimera :

  • Premières photos et vidéos HDR toujours actives
  • Premier panorama HDR
  • Première technologie « tap-to-track » permanente.
  • Première prise HDR avec flash simple

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here