Ping call : l’arnaque à l’appel en absence, une escroquerie qui peut coûter cher

Ping call : l’arnaque à l’appel en absence, une escroquerie qui peut coûter cher

Les services de police voient une recrudescence des arnaques à l’appel en absence depuis quelques mois, appelées « Ping Calls ». Attention, cette escroquerie pourrait vous coûter cher.

Publié le 26 octobre 2015 - 15:47 par François Giraud

Attention aux arnaques à l’appel en absence, la police nationale met en garde contre le Ping Call

Le phénomène prend de l’ampleur depuis quelques mois. Vous recevez un appel d’un numéro inconnu qui ne laisse pas le temps de décrocher ou vous laisse un message demandant de le rappeler. De nombreuses plaintes ont été enregistrées depuis quelques mois par les services de police. L’une des dernières trouvailles de ces numéros suspects pouvant être liés à une escroquerie est un message qui vous indique de rappeler un numéro pour connaître le solde de vos points sur votre permis de conduire. Ce phénomène est appelé le Ping Call. Les autorités donnent des conseils pour éviter de tomber…dans le piège.

L’escroc appelle sa victime, laisse sonner une ou deux fois et raccroche. La police nationale a publié une alerte à cette arnaque au sein de son compte Facebook ce vendredi.  Une autre technique des escrocs est de vous appeler à partir d’un numéro se terminant généralement par « 01, 02, 03 ou 04 », ce qui laisse penser que le numéro n’est pas suspect. Avant, les numéros débutaient souvent par « 0899 », ce qui suscitait la méfiance, au risque de décrocher et d’être surtaxé. Le ministère de l’Intérieur indique que désormais les numéros de téléphone affichés prennent l’apparence de numéros habituels.

doigt-iphone

Publicité

Les personnes ciblées rappellent le numéro sans savoir qu’il s’agit d’une arnaque. Une fois l’appel émis, une voix de synthèse voire même une voix réelle vous promet monts et merveilles, un cadeau inestimable ou trop beau pour être vrai et le piège se referme car pour soi-disant l’obtenir il faut rappeler un numéro, qui cette fois, débute par « 0899… » ou « 0892… ». Le piège se trouve ici, car ce numéro est surtaxé et peut vous coûter très cher.

info-escroquerie-600px

Le ministère de l’Intérieur préconise des solutions

La première chose à faire selon le ministère de l’Intérieur est de ne pas rappeler ce numéro, même s’il semble anodin. Si une personne cherche à vous joindre, elle vous rappellera. Les autorités ont mis en place un numéro, le « 33 700 » qui permet de signaler un numéro frauduleux. Il suffit d’envoyer un SMS au 33700 avec la mention « Spam vocal 01 XX XX XX XX » pour que ce dernier soit signalé et enregistré dans une base de données de numéros frauduleux. Pour les victimes qui auraient déjà été en contact avec un escroc, il suffit d’appeler le 0811 02 02 17 et de signaler le problème survenu. Une personne prendra votre demande en compte.



Ailleurs sur le web


5 Comments

  1. charlesjv

    26 octobre 2015 at 16 h 43 min

    Faudrait savoir : le numéro pour signaler un tel appel débute par 0810 comme indiqué dans le texte ou par 0811 comme précisé dans l’encart bleu ? Si même les journalistes s’y mettent…

    • andre

      26 octobre 2015 at 18 h 48 min

      que gagne til en argent

  2. Brendan Bobis

    26 octobre 2015 at 18 h 14 min

    Que ce soit 0810, 0811 ou 08 tout cours c’est presque tout le temps surtaxé, ne rappelez jamais ces numéro.

  3. Chris

    26 octobre 2015 at 18 h 22 min

    c’est qui qui surtaxe ? :) les operateurs? donc des complices ?

  4. Zorglub

    27 octobre 2015 at 10 h 25 min

    « cout d’un appel local » ???
    on est en 2015 bordel !
    C’est quoi cette tarification de 1970 avec tout le monde qui passe par l’ADSL ou un portable ???

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *