Piratage de TF1 : 1,9 million de comptes clients compromis

TF1 a été piraté par un groupe de hackers baptisé « Linker Squad » révèle le site Zataz.com, spécialisé dans la délinquance informatique. C’est l’espace « abonnement presse » du site de TF1 aurait été piraté. Cet espace « Magazines » permet de s’abonner à divers titres de presse écrite. Le groupe de hackers aurait ainsi mis la main sur plus d’1,9 million de comptes clients et eu accès aux données personnelles des abonnés. Le site Zataz.com qui rapporte les faits indique que le groupe Linker Squad a contacté le site et indiqué que leur but est de « défier les sociétés victimes de leurs piratages afin qu’ils se rendent compte de leurs erreurs ».

1 902 987 comptes abonnés piratés par Linker Squad

La vulnérabilité aurait été corrigée dans l’heure qui a suivi cette attaque mais l’espace « magazines », qui est un service en ligne permettant de s’abonner à divers journaux aurait été compromise. La Direction Technique de TF1 a confirmé qu’il s’agissait d’un service d’abonnement géré par un tiers et que le site TF1.fr n’avait pas été directement compromis. Le groupe de hackers a indiqué au site spécialisé en délinquance informatique que les données personnelles dérobées seront certainement revendues. Les données sont des adresses email, des mots de passe et des données bancaires, mais TF1 précise que les données relatives aux moyens de paiement sont cryptées et que les pirates n’y ont pas eu accès.

TF1

Le journaliste à l’origine de la découverte de ce piratage et spécialise en cybercriminalité, Damien Bancal, a été contacté par RTL et leur a indiqué que « c’est toute l’identité numérique de l’internaute qi se retrouve entre les mains des pirates ». Ils pourront par la suite usurper des identités ou effectuer des malversations. Linker Squad a envoyé des captures d’écran des données piratées au site Zataz pour prouver la véracité de leur attaque.

La plateforme qui gère les abonnements de la chaîne privée est un prestataire commercial de TF1 et n’est pas directement rattachée au site de TF1. Les données dérobées ne touchent donc pas directement le site Internet ou la chaîne. Il est cependant possible que les informations volées soient revendues à d’autres cybercriminels pour plusieurs milliers ou millions d’euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here