Plan Cloud Computing: 10 mesures pour une "nouvelle France industrielle"

Plan Cloud Computing: 10 mesures pour une « nouvelle France industrielle »

Arnaud Montebourg a lancé 34 plans de reconquête industrielle en octobre dernier. L’un de ces plans , baptisé Plan Cloud Computing a été codirigé par Thierry Breton et Octave Klaba. Il a été présenté ce mercredi 4 juin devant un parterre de ministres.

Publié le 7 juin 2014 - 10:10 par François Giraud

Le Plan Cloud Computing, l’un des 34 plans de « reconquête industrielle » lancés par Arnaud Montebourg en octobre denier, vient d’être présenté au comité de pilotage composé de huit ministres, ce mercredi 4 juin 2014. Ce sont 7 plans qui ont été validés ce mercredi. Le Plan Cloud a été finalisé le 31 janvier et prévoit dix mesures concrètes afin de développer le Cloud en France. Ce plan Cloud Computing a été codirigé par Thierry breton, PDG d’Atos et par Octave Klaba, directeur général d’OVH. Ce plan entre officiellement en action.

Le rapport Klaba-Breton, résultat de nombreuses contributions

Le rapport qui a été remis au comité de pilotage est le fruit de la collaboration et du soutien d’une centaine de contributions dont celles des principales organisations professionnelles comme Syntec Numérique, Eurocloud, mais également de nombreux acteurs comme Orange, Bull, Jolicloud, Numergy ou encore Cloudwatt. Ce rapport, une fois finalisé, préconise dix mesures sous la forme de propositions qui visent à développer la demande et à accélérer le lancement d’alternatives au service de grands groupes comme Microsoft, Google ou encore Amazon.

Les dix mesures proposées pour le Plan Cloud Computing

  • Créer un label « Secure Cloud » pour les offres cloud.
  • Créer une DSI de l’Etat et une place de marché numérique pour les collectivités locales.
  • Promouvoir une politique de « Cloud First » et de neutralité pour les marchés publics
  • Aider à la transformation numérique des entreprises et en faire une priorité.
  • Développer le Cloud personnel pour le grand public.
  • Créer un espace de confiance européen et garantir un traitement sécurisé des données.
  • Favoriser l’installation de datacenters en France.
  • Soutenir les éditeurs et fournisseurs à la transition vers le Cloud.
  • Soutenir l’innovation dans le Cloud.
  • Créer un observatoire du Cloud pour renforcer la formation et la bonne organisation de la filière.

L’ensemble de ces mesures est prévu pour l’année 2014, excepté la régulation des données qui demandera davantage de temps car les différents pays de l’Union Européenne doivent se coordonner.

Advertisements

Ailleurs sur le web