Six mois après leur commercialisation, il est grand temps de faire le point entre les deux consoles nouvelle génération : la Playstation 4 et la Xbox One.

Disponibles toutes les deux depuis la fin du mois de novembre en France, les consoles nouvelle génération Sony Playstation 4 et Microsoft Xbox One sont évidemment dans les esprits de tous les joueurs. Et si certains ont d’ores et déjà craqué pour l’une ou pour l’autre (voire pour les deux parfois), d’autres joueurs, plus prudents, prennent sagement leur temps avant de se décider. Design, lecture Blu-Ray, fonctionnalités multimédia, jeu en ligne, graphismes, exclusivités… autant de paramètres qui pourront faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre lorsqu’il s’agira de franchir la barrière de la « next gen ». Voici donc un petit comparatif mettant face à face les différentes qualités ainsi que les défauts de chacune des deux consoles.

1 – Le prix/le contenu de la boite

A la sortie, la Xbox One affichait un tarif 100€ supérieur à celui de la Playstation 4. Dénuée du capteur Kinect à compter du 9 juin prochain, la console de Microsoft sera alors proposée à 399 euros, exactement comme la console de Sony. A ce prix on retrouvera dans chaque pack :

  • Chez Microsoft : la console Xbox One, une manette sans fil, un bloc d’alimentation, un câble HDMI, un casque filaire.
  • Chez Sony : la console Playstation 4, une manette sans fil, un câble d’alimentation, un câble HDMI, un casque filaire, ainsi qu’un câble de recharge pour la manette.

PS4-Box

Notre choix : la PS4. En effet, à tarif équivalent, la console de Sony inclut d’office une batterie rechargeable à sa Dual Shock 4, là où Microsoft impose l’utilisation de piles ou l’achat d’une batterie optionnelle.

Retrouvez également notre Guide d’Achat de Noël 2014 spécial Playstation 4, ainsi que notre Guide d’Achat de Noël 2014 spécial Xbox One !

2 – Le design

Il est loin le temps où les constructeurs osaient jouer avec le design de leur console (comme Nintendo avec sa GameCube par exemple), et on se retrouve ici avec deux machines assez sobres dans leur conception. Toutes deux bénéficient d’un bout de finition noir glossy, très chic sur les photos, mais qui a une très fâcheuse tendance à attirer la poussière et se rayer en quelques coups de chiffon.

La PS4 affiche une taille relativement réduite, avec une forme parallélogramme plutôt déroutante mais néanmoins agréable au premier regard. A l’instar des PS3 Fat et Slim, elle dispose d’un système de mange-disque, ainsi que de 2 ports USB 3.0 situés en façade. Un joli liseré bleu traversant le capot de la console indique que celle-ci est en fonction. Dommage en revanche de ne pas avoir éclairé les boutons Power et Eject, trop discrets et pas toujours très réactifs au toucher.

PS4-console

Du côté de la Xbox One, la première impression visuelle n’est pas très flatteuse. On découvre un gros bloc plastique noir dénué du moindre charme, avec pour la première fois chez Microsoft un mange-disque et un lecteur Blu-Ray. Le bouton Eject est ici bien visible, tandis que le bouton tactile Power est camouflé par le logo Xbox sur la droite de la façade. La Xbox One dispose elle aussi de 2 ports USB 3.0…situés sur le côté de la machine, et pas accessibles du tout lorsque cette dernière est logée dans certains meubles TV. Enfin, malgré sa taille imposante, la Xbox One impose une nouvelle fois un bloc d’alimentation externe relativement volumineux, lorsque la PS4, pourtant plus compacte, ne nécessite qu’un simple câble d’alimentation. On appréciera toutefois une connectique un peu plus fournie sur Xbox One, avec notamment un port HDMI in.

Notre choix : la PS4. La console de Sony est plus compacte, plus agréable à l’oeil et plus pratique malgré des boutons Power et Eject assez étranges.

3 – La manette

Autre point déterminant parfois dans le choix d’une console : la manette. En effet, chaque joueur à sa préférence, et le choix peut parfois se jouer à peu de chose : les sticks asymétriques de la Xbox 360, la croix directionnelle parfaite de la PS3, la simplicité de la manette Wii…

Du côté de chez Sony, une petite révolution est née puisque le constructeur a (enfin !) pris le risque de changer le design de sa Dual Shock. On découvre ainsi un tout nouveau pad, très bien conçu, à la prise en main parfaite, malgré un revêtement pas très agréable sur les sticks analogiques. Les boutons R2 et L2 sont également plus solides, et on découvre un tout nouveau pavé tactile situé au centre de la manette. Assez réactif et bien fini, il peine toutefois à trouver une réelle utilité pour l’instant. Exit les boutons Start et Select, bienvenue aux boutons Options et Share, ce dernier permettant de capturer à la volée des vidéos de jeu ou des screenshots. Le dessous de la manette affiche également une prise jack pour y brancher n’importe quel casque. Une large barre lumineuse est également de la partie pour identifier les différentes manettes connectées. Enfin, petite idée subtilisée à la Wiimote de Nintendo : l’intégration d’un petit haut-parleur entre les 2 sticks analogiques.

PS4_Xbox

Chez Microsoft, on retrouve une version évoluée de la déjà très agréable manette Xbox 360. Le bouton Xbox Guide a déménagé sur le haut de la manette, et la croix directionnelle affiche enfin un feeling digne de ce nom, même si celui de la Dual Shock 4 est encore une fois plus agréable. Les sticks analogiques ont été retravaillés pour un toucher impeccable, les gâchettes sont plus larges et bénéficient d’un moteur de vibration dédié. La manette tient parfaitement en main, et on regrettera simplement une finition un peu cheap au niveau du noir glossy qui entoure les boutons LB et RB, qui donne un côté très plastique pas forcément très flatteur.

Notre choix : la manette Xbox One. Même si Sony a pris un risque payant en remodelant sa manette, le pad proposé par Microsoft s’avère plus précis et plus agréable en mains, notamment lors des longues sessions de jeu. Plus complète en terme de fonctionnalités (TouchPad, haut-parleur, Diode lumineuse…) la manette Sony reste malgré tout très réussie, mais on aimerait pouvoir profiter un peu plus de ces nouvelles fonctionnalités justement.

 

4 – Les jeux !

Certains constructeurs l’ont appris à leurs dépens, une excellente console sans jeu ne s’attirera jamais les faveurs des joueurs. La Playstation 4 et la Xbox One ont globalement bénéficié d’un line-up commun, avec de nombreux titres issus de la génération précédente comme Assassin’s Creed Black Flag, Call of Duty Ghosts, Battlefield 4, FIFA 14 ou encore NBA 14. Heureusement, les deux consoles ont également dégainé quelques exclusivités, mais ce n’est pas encore ça…

Xbox-One-jeux

Du côté de chez Microsoft, on pouvait notamment s’essayer à Forza 5, Dead Rising 3 ou Ryse : Son of Rome lors de la sortie de la machine. Si le premier s’avère plutôt sympathique bien que très limité en terme de contenu, le second a globalement déçu son audience, avec des graphismes en deçà des attentes et un développement à cheval entre les deux générations. Reste Ryse : Son of Rome, un jeu absolument sublime techniquement, mais un chouia répétitif tout de même. Récemment, Microsoft a lancé son exclu Titanfall, jouable (presque) exclusivement en ligne. Un FPS nerveux et bien réalisé, mais pas encore de quoi s’extasier devant son écran.

PS4_jeux

Chez Sony, le constat est un peu similaire, et si le constructeur peut se vanter d’offrir une technique un peu supérieure sur la majorité des titres en commun avec la Xbox One (Black Flag, Battlefield 4…), seul Killzone Shadow Falls était présent pour faire office de vitrine technologique à la sortie de la machine. La réalisation était plutôt réussie, mais là encore, pas de quoi casser son PEL. Le constructeur proposait également un petit jeu d’aventures/plate-formes Knack, mais là encore, rien de bien renversant… En début d’année, Sony a lui aussi lancé sa grosse exclu : Infamous Second Son, un jeu très réussi visuellement, mais pas encore la claque tant attendue.

Notre choix : Xbox One. Même si la Playstation 4 affiche généralement un graphisme plus fin, Microsoft a pris le soin d’offrir davantage de jeux spécialement dédiés à sa console, dont l’excellent Ryse ou encore Forza 5. Evidemment, le catalogue des deux machines va s’étoffer au fil des mois, avec de très belles exclus à venir de part et d’autre.

5 – L’interface

Plus les années passent, plus les OS des consoles se complexifient, quitte parfois à en oublier un peu l’essentiel : le jeu.

Chez Sony, le système d’exploitation est on ne peut plus sobre, on ne peut plus épuré. On passe d’une application à une autre en clin d’oeil et tout se fait avec une vélocité presque jouissive. Il se passe rarement plus d’une minute entre le moment où l’on insère un jeu dans sa PS4 et le moment ou l’écran titre s’affiche. Les mises à jour et les installations se font discrètement en arrière-plan, un pur bonheur. On espère simplement qu’une future mise à jour permettra de classer ses applications comme on le désire.

InterfacePS4

Chez Microsoft le constat est un peu différent. Certes, le système de vignettes à la Windows Phone est très agréable à l’oeil, on peut personnaliser son avatar, ancrer une fenêtre pour visionner la TV par exemple, épingler ses jeux favoris… mais quel bazar ! En effet, il est parfois difficile de s’y retrouver tant les informations sont nombreuses à l’écran. En ce qui concerne le jeu, c’est parfois catastrophique puisqu’il n’est pas rare d’attendre de longues minutes que le jeu s’installe, avant de devoir subir une mise à jour… À titre d’exemple, Dead Rising 3 demandait récemment une mise à jour pesant pas moins de 13 Go ! Il va falloir retravailler tout ça du côté de chez Microsoft, et se rappeler que le jeu est l’essence même d’une console.

Notre choix : la PS4. L’interface de Sony est claire, épurée et jouer à un jeu ne demande que quelques secondes là où la Xbox One nécessite parfois plusieurs dizaines de minutes avant de donner enfin la possibilité au joueur de jouer. Certes, l’interface Xbox One est plus tape à l’oeil, mais côté praticité, il n’y a clairement pas photo.

 

6 – Le jeu en ligne

Gratuit depuis toujours chez Sony, le jeu en ligne devient payant sur Playstation 4, avec un abonnement PS Plus obligatoire. Les plus furieux crieront au scandale, mais force est d’admettre que le service PS Plus est très bien conçu, offrant même chaque mois des jeux sur PS Vita, PS3 et PS4. De même, cela permet à Sony de filtrer un peu sa communauté en ligne, ce qui n’est pas un mal.

PSPlusPS4

Chez Microsoft, on connait la chanson, avec un service Xbox Live maitrisé de bout en bout. Les membres Gold (le service payant) ont accès à différentes fonctionnalités comme le jeu en ligne, le tchat, l’accès à des démos exclusives… L’ensemble sent bon la maitrise et on ne peut que féliciter Microsoft pour ce service, payant certes, mais fichtrement abouti.

xbox_one_live

Notre choix : Xbox One. A tarif équivalent (environ 60 euros l’année), le jeu en ligne sur Xbox One est dans la continuité de celui offert par la Xbox 360, à savoir quasiment parfait. Chez Sony, le service PS Plus est une excellente idée, le jeu en ligne tourne parfaitement, mais on note quelques lacunes parfois notamment au niveau du PS Store, pas toujours très clair.

7 – Kinect 2.0 vs Playstation Camera

Les possesseurs de Xbox One n’ont pas eu le choix (sauf à partir du 9 juin 2014), et tous sont repartis avec un capteur Kinect 2.0 sous le bras, ce dernier étant inclus dans le pack Xbox One. Assez volumineux, ce dernier s’avère toutefois assez réussi dans l’ensemble, avec une reconnaissance des mouvements qui ne fonctionne pas toujours à tous les coups, mais qui est en nette évolution. On peut également demander à Kinect de démarrer/éteindre la console, changer de chaine ou autre… rien de bien extraordinaire malgré tout, si bien que de nombreux joueurs auront vite fait de ranger l’accessoire dans sa boite… voire même de ne jamais le relier à la console.

Kinect

Chez Sony, le Kinect maison se nomme Playstation Camera, et peut être acquis en option contre une soixantaine d’euros. La caméra permet là aussi de détecter le visage de l’utilisateur ou bien de diffuser l’image directement sur Twitch pour animer par exemple une émission avec des amis, qui pourra être visionnée par le monde entier. Une petite application Playroom permet également de démontrer les interactions offertes entre la caméra et la manette Dual Shock 4… mouais.

Notre choix : Xbox One. Bien qu’à nos yeux, les deux périphériques soient autant dénués d’intérêt l’un que l’autre, s’il fallait choisir, nous opterions pour le capteur Kinect, un peu plus précis, et qui permet de jouer à quelques jeux dédiés.

 

8 – L’écran déporté

Vous ne le savez peut-être pas, mais Xbox One et PS4 bénéficient toutes deux d’applications mobiles dédiées, à savoir SmartGlass et Playstation.

Chez Microsoft, l’application SmartGlass permet de naviguer dans les menus de sa console, de modifier son profil ou voir qui est en ligne. Dans certains jeux, elle peut également faire office de second écran, pour afficher par exemple une carte ou des informations complémentaires.

PS4_PSVita

Chez Sony, l’application Playstation est un peu moins complète, mais permet néanmoins de retrouver son profil, ses amis, ses trophées… Toutefois, la PS4 bénéficie également d’une connectivité poussée avec la PS Vita, qui peut tantôt afficher des informations complémentaires, mais qui peut aussi streamer directement un jeu PS4 ! Un peu comme sur Wii U avec le gamepad, il est ainsi possible de se passer totalement de sa TV pour jouer à un jeu PS4 directement sur sa PS Vita, dans son lit, aux toilettes ou ailleurs !

Notre choix : PS4. Evidemment, bénéficier de la connectivité PS Vita demande un effort financier supplémentaire au joueur PS4. Le fait de pouvoir jouer à ses jeux PS4 directement sur PS Vita reste un plus indéniable, sans compter que la connexion s’effectue en toute simplicité. Pas indispensable certes, mais pratique parfois.

9 – Fonctionnalités Multimédia

Grosse déception des deux côtés au niveau des fonctionnalités multimédia… En effet, si la Xbox 360 et la PS3 permettaient de profiter de Divx, de MP3, de photos JPEG et autres directement depuis un disque dur externe ou une clé USB, les consoles nouvelle génération sont totalement dénuées de ces fonctionnalités. En effet, impossible de lancer un fichier vidéo depuis une clé USB sur la PS4 comme sur la Xbox One. Une future mise à jour devrait toutefois réparer cette absence assez incompréhensible…

Pour le reste, la Xbox One comme la PS4 permettent la lecture de films Blu-Ray, et si la PS4 triomphait dans le choc des interfaces par sa simplicité, la Xbox One offre une ribambelle d’options supplémentaires pour qui souhaite faire autre chose que jouer avec sa console. On peut ainsi accéder à un port HDMI in, profiter du multitâches, ouvrir une fenêtre indépendante… On notera l’arrivée récente du service Share Factory sur PS4, qui permet d’éditer très simplement les vidéos de jeu capturées.

Notre choix : Xbox One. Largement pensée pour le multimédia (au détriment parfois du jeu), la Xbox One l’emporte haut la main sur la PS4 en ce qui concerne le multimédia.

 

10 – Rétrocompatibilité

Mauvaise surprise là encore pour les joueurs PS3 et Xbox 360. Aucune des deux consoles ne supporte la rétrocompatibilité physique. Du côté de la Xbox One, les jeux Xbox Arcade ne sont pas supportés non plus. En revanche, sur Playstation 4, il est possible de récupérer l’équivalent PS4 (lorsqu’il est disponible) d’un jeu PS Store acheté sur PS3. De même, le futur service de jeu via le Cloud, Playstation Now, permettra de jouer à d’anciens jeux Playstation directement sur sa Playstation 4. Reste toutefois à en connaitre le prix ainsi que les différentes restrictions.

La PS4 et la Xbox One ne propose aucune rétrocompatibilité physique avec les génération précédentes
La PS4 et la Xbox One ne propose aucune rétrocompatibilité physique avec les génération précédentes

Notre choix : PS4. Sans grande conviction, on ne peut évidemment que se tourner vers la PS4 de Sony, cette dernière offrant quelques options de rétrocompatibilité. La Xbox One de son côté tourne totalement le dos à la Xbox 360, avec une incompatibilité totale des jeux au format disque et au format digital. Un point toujours assez sensible lors des lancements de nouvelles consoles, lorsque les jeux nouvelle génération peinent à arriver et que les jeux de qualité issus de la génération précédente continue à affluer…

 

Verdict ! PS4 ? Xbox One ? Laquelle choisir ?

Difficile de choisir entre la Playstation 4 et la Xbox One, tant les 2 consoles affichent des qualités évidentes… mais aussi quelques défauts qui empêchent de nombreux gamers de sauter le pas, encore largement comblés par la génération actuelle et déçus par le manque de réelle évolution apportée par la next-gen. Toutefois, s’il fallait n’en retenir qu’une, notre choix se porterait sur la Playstation 4 de Sony, cette dernière étant plus efficace que la Xbox One dès lors qu’il s’agit de jouer, tout simplement. L’interface plus rapide, les installations et mises à jour presque instantanées ne procurent pas la moindre frustration. En effet, quoi de plus rageant que de subir une longue installation ou une pénible mise à jour lorsque l’on décide de se faire une petite partie entre amis ou bien que l’on vient de recevoir le hit tant attendu auquel on meurt envie de jouer.

xbox-one-PS4

La Playstation 4 constitue finalement une authentique console de jeux, sans fioritures, tandis que la Xbox One revendique un côté multimédia plus complet, au détriment du jeu pur parfois. Un choix délibéré de la part de Sony, qui, dès le départ, avait annoncé avoir conçu une console « pour les joueurs ». Une chose est sûre toutefois, 6 mois après leur sortie, aucune des deux consoles n’a pour l’heure véritablement réussi à définir la véritable nouvelle génération. Encore un peu de patience donc.

7 Commentaires

    • Oui,mais cela reste de l’upscaling finalement… :-/

      Pas de lecture DivX, pas de lecture Blu-Ray 3D… ceux qui ont échangé leur PS3 contre une PS4 ont de quoi se sentir lésés quand même…

      • Pas de PS pour moi pour la lecture HD natif mais il est vrai que la lecture de formats téléchargés notamment HD (mkv, h264, etc…) n’est pas acquise !!! sniff

  1. la prochaine fois que vous faite une comparaison essayé detre un peux objective sa se voie que vous ete du coté de sony xbox reste la meilleure que vous aimiez ou pas

  2. Personnellement j’ai toujours été a fond sur xbox 1ere gen et 360.
    Mais je dois avouer que après avoir acheter la xbox one j’ai été plutôt déçut, ce qui ma finalement
    amenez a échanger ma one contre une PS4 et … quel bonheur de pouvoir enfin jouer.
    Sur la one les chargement les mise a jour sont affreusement longues sans compter la qualiter graphique en dessous de celle annoncer. Donc je préfère la xbox 360 a la PS3 mais ne nous voilons pas la face la PS4 est nettement plus développez en terme de jeux que la one qui elle est plus portée sur du multimédia que sur Gaming pur. Je préfère tout de même la manette de la xbox one a celle de la PS4 surement dut a l’emplacement des joystick qui est bien plus naturel a prendre en main que sur la PS ou l’ont est obliger de tenir la manette a bout de doit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here