Quelques mois à peine après sa disponibilité en France, Sony annonce une baisse de prix de son service de jeux en streaming PS Now.

Une baisse de prix pour le PS Now

En fin d’année dernière, Sony lançait en France son service PS Now, permettant à l’utilisateur d’accéder à un vaste catalogue de jeux PS4/PS3 disponibles en streaming. Un PS Now accessible depuis une PS4, mais aussi depuis un PC. Côté tarifs, il fallait débourser la somme de 16,99 euros chaque mois pour être abonné au programme.

Aujourd’hui, à peine quatre mois après le déploiement du service en France, Sony annonce officiellement une baisse du prix du PS Now. Ainsi, dorénavant, plutôt que de débourser 16,99 euros chaque mois, l’abonné devra s’acquitter d’une facture mensuelle de 14,99 euros. Une excellente nouvelle pour les joueurs, même si dans son communiqué, Sony ne communique à aucun moment la raison de cette ristourne. Evidemment, malgré la baisse de prix, le nouvel abonné dispose toujours d’une offre d’essai gratuite de 7 jours, afin de tester la robustesse de sa ligne Internet.

En plus de la baisse de prix, Sony confirme une mise à jour au niveau de l’interface même du PS Now. Ce dernier dispose désormais d’une ergonomie revue et corrigée, avec une navigation plus fluide et un moteur de recherche plus précis. Le système de recommandations est lui aussi annoncé comme plus pertinent. Sony se charge de rappeler qu’en plus de la France, le PS Now est disponible aux États-Unis, au Canada, au Japon, au Royaume-Uni, en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Allemagne.

Précisons que le PS Now est un service assez différent du Xbox Game Pass proposé par Microsoft sur Xbox One. Là aussi, il s’agit d’un service permettant, contre un abonnement mensuel de 9,99 euros, de profiter en illimité d’un large catalogue de jeux, mais du côté de chez Microsoft, on a préféré opter pour le téléchargement complet des jeux, plutôt qu’un système en streaming. Les deux solutions ont évidemment leurs avantages et inconvénients avec un côté « immédiat » pour le streaming, mais un système globalement plus stable pour la solution de Microsoft.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here