L’été dernier, Niantic organisait son premier Pokémon GO Fest à Chicago. Un désastre pour le studio et les joueurs, si bien que Niantic se voit contraint aujourd’hui de dédommager ces derniers, et pourrait débourser jusqu’à 1,5 millions de dollars.

Pokémon GO Fest de Chicago, le désastre refait surface

Rappelez-vous, en juillet 2017, Niantic organisait un évènement géant à Chicago, le Pokémon GO Fest. Un premier évènement « IRL » qui promettait alors de réunir des milliers de fans du jeu au Grant Park de Chicago pour une chasse aux Pokémon épique. Un évènement auquel les joueurs du monde entier étaient également conviés à participer depuis chez eux, via des challenges à réaliser durant diverses Challenge Windows. Plus de 20 000 personnes avaient alors répondu présent, trop visiblement pour ce Pokémon GO Fest, a essuyé de nombreux couacs, à commencer par un retard de 2 heures. A l’occasion de cet évènement, Niantic avait évidemment pris le soin de muscler ses serveurs, mais ces derniers sont tombés dès les premières minutes des festivités, avec également des réseaux cellulaires en surcharge.

Un gigantesque fiasco donc pour Niantic, et une déception amère pour tous les dresseurs qui avaient fait le déplacement. Afin de calmer la colère de la foule, Niantic avait rapidement décidé de rembourser les places (soit 20 dollars) des différents participants à ce premier Pokémon GO Fest, avec en prime pas moins de 100 dollars de Pokécoins offerts dans la boutique. De même, l’évènement avait permis aux joueurs de déverrouiller deux Pokémon Légendaires, à savoir Lugia et Artikodin, ce dernier ayant été offert gracieusement à tous les dresseurs présents à Grant Park.

Aujourd’hui, on apprend via TechCrunch que Niantic a été condamné à rembourser les joueurs… à hauteur de 1,5 million de dollars ! En effet, de nombreux joueurs avaient tenu à être présents pour ce premier rendez-vous Pokémon GO Fest, quitte à venir parfois de très loin, en voiture, en avion, sans oublier une ou plusieurs nuits à l’hôtel. Bref, autant d’éléments que Niantic a été sommé de rembourser au vu du fiasco de ce premier rassemblement. Rappelons au passage que depuis quelques semaines, Pokémon GO n’est plus compatible avec les terminaux Apple n’ayant pas accès à iOS 11.

Pokemon Go Legendaire

Précisément, ce sont 1 575 000 de dollars que Niantic va devoir débourser. Cela est la conséquence d’une action collective rapidement menée par des dresseurs mécontents. Dans un futur proche, un site web sera donc mis en place et les utilisateurs mécontents vont pouvoir demander réparation au studio derrière Pokémon GO. Evidemment, pour que la demande aboutisse, il faudra fournir de nombreux justificatifs… à condition bien sûr de pouvoir remettre la main sur ces derniers. A noter que cette démarche permet à Niantic d’éviter un procès, qui aurait certainement été autrement plus coûteux, sans compter les conséquences en terme d’image.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here