Pour avoir dénigré HTC, Samsung est condamné à une amende de 240 000 euros

Pour avoir dénigré HTC, Samsung est condamné à une amende de 240 000 euros

Samsung aurait fait preuve de dénigrement à l’encontre du fabricant HTC au niveau de pratiques marketing illégales. Le géant sud-coréen aurait donné de l’argent à des internautes pour « casser » la concurrence avec la publication d’avis négatifs. Samsung vient d’être condamné par les autorités Taïwanaises à une amende de 246 000 euros.

Publié le 25 octobre 2013 - 8:59 par La rédaction

10 millions de dollars taïwanais, c’est l’amende que devra payer Samsung au fabricant HTC pour avoir délibérément dénigré son rival. Le géant sud-coréen a été reconnu coupable par les autorités Taïwanaises d’avoir payé des blogueurs pour produire des articles négatifs sur les produits d’HTC. L’amende que devra payer Samsung s’élève à 240 000 euros. Samsung passait par une société extérieure afin de ne pas dévoiler ses pratiques. La filiale Opentide recrutait des personnes pour dénigrer la concurrence au par la production de faux commentaires, publiés sur la toile au niveau des smartphones, comme le HTC One entre autres. Casser la concurrence pour prendre davantage de parts de marché était la stratégie du géant sud-coréen. Mais Samsung est déjà connu des autorités taïwanaises pour avoir été sanctionné en début d’année pour pratiques de publicité mensongère sur un de ses smartphones, le Galaxy Y Duo GT S6102 en avançant de fausses caractéristiques concernant l’autofocus et le flash, alors que ces derniers n’existaient pas sur ce modèle. L’amende s’était élevée à 7 385 euros. Plus loin encore, au mois de septembre 2012, Samsung était impliqué dans une affaire concernant des prix de lecteurs DVD.

Samsung reconnaît les faits et regrette son geste

Samsung indique dans un communiqué, rapporté par The Register, prendre des distances vis-à-vis de sa filiale taïwanaise et précise vouloir communiquer de manière transparente et honnête envers les consommateurs. Le groupe précise: »le récent incident est regrettable et s’est produit en raison d’une compréhension insuffisante de nos principes fondamentaux ». Le géant sud-coréen précise que l’ensemble des activités marketing de Samsung Electronics Taïwan impliquant les commentaires dénigrant HTC ont été suspendues. Mais HTC ne devrait pas en rester là et pourrait mener une action en justice de plus grande ampleur à l’encontre de Samsung pour réclamer des dommages et intérêts suite aux pertes dont elle a fait état suite à cette malversation.

Advertisements

Ailleurs sur le web