Procès Oculus Rift / Zenimax : le casque de réalité virtuelle au tribunal

Procès Oculus Rift / Zenimax : le casque de réalité virtuelle au tribunal

La société à l’origine du casque de réalité virtuelle Oculus Rift est poursuivie en justice par Zenimax.

Publié le 22 mai 2014 - 12:01 par Stéphane Ficca

La réalité virtuelle d’abord dans les tribunaux

Il fallait s’y attendre, la société Zenimax (propriétaire de Bethesda Software et id Software) a décidé d’attaquer en justice Oculus VR et son fondateur Palmer Luckey, à qui elle reproche d’avoir volé de nombreux secrets commerciaux concernant la réalité virtuelle. En effet, John Carmack, ancien employé id Software, était depuis quelques temps au centre de l’affaire puisque ce dernier officie désormais chez Oculus VR et aurait ainsi fait profiter son nouvel employeur de techniques développées précédemment chez id Software.

Oculus Rift

Publicité

Ainsi, Zenimax n’hésite pas à accuser Oculus VR de lui avoir volé des années de travail, avec la réalisation de l’Oculus Rift, un projet que Zenimax avait partagé avec Palmer Luckey en prenant le soin de préciser que ce dernier resterait la propriété intellectuelle de Zenimax. Malgré de nombreuses tentatives d’arrangement à l’amiable, Zenimax annonce ne pas avoir trouvé le moindre terrain d’entente avec Oculus VR, rachetée par Facebook en mars dernier pour la somme de 2 milliards de dollars. Lors de l’E3 2012, une première démonstration du prototype avait été effectuée sur Doom 3 par John Carmack, juste avant que Palmer Luckey ne fonde sa start-up et ne développe l’Oculus Rift avec des fonds récoltés sur Kickstarter.

Pour Oculus VR, le constat est on ne peut plus simple, puisque la société clame haut et fort que Zenimax n’a jamais contribué à la technologie employée par Oculus Rift, ce dernier ne contenant pas la moindre trace de code développée par John Carmack. Affaire à suivre donc.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *