Projet Loon : Google expérimente la connexion à Internet par ballons aériens

Projet Loon : Google expérimente la connexion à Internet par ballons aériens

Le laboratoire de Google est en train de lancer une expérience visant à distribuer Internet par le biais de ballons à air chaud ou à hélium. Ces montgolfières du Web seraient destinées à fournir un accès Internet bon marché aux pays émergents.

Publié le 15 juin 2013 - 9:10 par La rédaction

Cette info aurait pu paraître un 1er avril… Mais non, elle est véridique et Google est très sérieux en étudiant la possibilité de proposer un accès à Internet via des ballons à air chaud ou à hélium. Un site pilote a déjà été lancé en Nouvelle-Zélande auprès de 50 bêta testeurs qui se connectent à Internet à l’aide d’un ballon aérien gonflé à l’hélium et alimenté par l’énergie solaire. Le projet « Loon », c’est son nom, est matérialisé par un logo qui reprend la forme spécifique des ballons-antennes qui permettra aux utilisateurs des pays pauvres de se connecter au web. Ces ballons Internet qui seront stationnés à des attitudes élevées environ le double de celle de la navigation de croisière d’un avion de ligne. Le signal part de diverses bases-antennes situées sur la surface terrienne pour atteindre le ballon qui utilise ensuite son altitude élevée pour diffuser son signal de façon plus efficace qu’avec d’autres méthodes. Google pourrait même permettre aux utilisateurs de téléphones mobiles d’utiliser ces montgolfières du Web pour récupérer un signal cellulaire dans les zones qui ne sont pas couvertes par les opérateurs mobiles.

Selon Google, dans plus de la moitié des pays de l’hémisphère sud, donc pour les deux tiers de la population du globe, l’accès à Internet est trop cher et hors de leur portée financière. Google pense dupliquer ce projet néo-zélandais dans d’autres pays situés sur la même latitude afin de créer un premier réseau Internet international par ballon aérien sur le 40e parallèle sud.

Voici une vidéo qui explique le concept du projet Google Loon :

Projet Loon : la technologie derrière ces ballons aérien du net :

 

 

Publicité

Ailleurs sur le web