Apple iCar : le projet Titan serait repoussé à l’année 2021

Depuis quelque temps, les rumeurs sont nombreuses sur l’arrivée prochaine d’une voiture autonome. Google et Apple, en concurrence dans ce domaine seraient en train de développer des projets en toute discrétion. Le projet Titan, destiné à produire la voiture autonome de la marque à la Pomme, l’iCar, serait en train de prendre du retard. Annoncé pour 2019 ou 2020, il serait désormais prévu pour 2021 indiquent les analystes ainsi que le journal The Information.

apple logo

La voiture autonome d’Apple devait être dévoilée dans quatre ans selon divers analystes mais sa présentation serait décalée d’au moins un an, pas avant 2021. Rappelons également que Steve Zadesky, le directeur du projet Titan a quitté la firme de Cupertino en janvier dernier, ce qui pourrait également retarder le développement de l’iCar. Si l’on en croit de récentes rumeurs au sujet du projet Titan d’Apple, entre 15 et 20 personnes seraient en train de travailler dans le plus grand secret au sein d’un laboratoire situé à Berlin. La future voiture autonome de la marque à la Pomme pourrait ainsi ne pas pas être développée outre-Atlantique mais en Europe. C’est le quotidien Frankfurter Allgemeine qui indique que le projet Titan serait développé dans un lieu tenu secret en Allemagne. Les salariés de ce mystérieux laboratoire seraient principalement des spécialistes de l’industrie automobile allemande qui travaillent dans l’ingénierie, le développement hardware et software ainsi que la commercialisation.

Selon une source ayant contacté 9to5mac, Apple rencontrerait actuellement de nombreuses difficultés pour faire avancer son projet Titan. Après le départ de Steve Zadesky, resté plus de quinze années chez Apple, le groupe aurait recruté Chris Porritt, ancien directeur de l’ingénierie au sein de Tesla pour le remplacer. Apple n’est pas un spécialiste de l’automobile mais se serait entouré d’experts en la matière avec notamment Johann Jungwirth, l’ancien président et CEO de Mercedes-Benz Research & Development, de Doug Betts, de Robert Gough, spécialiste de la sécurité active Autoliv, de Pete Augenbergs, ex-ingénieur mécanique de Tesla ou encore de David Nelson, ex-directeur de l’ingénierie et de la mécanique au sein du même groupe automobile. Dernière embauche en date, celle de David Masiukiewicz, de la division R&D chez Tesla, qui vient de rejoindre les équipes de Cupertino.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here