Protection des données : Axelle Lemaire annonce la mise en place d'une charte pour les FAI

Protection des données : Axelle Lemaire annonce la mise en place d’une charte pour les FAI

Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au numérique aurait, selon Nextinpact, proposé une charte avec les FAI français pour le chiffrement des emails, sans gêner les interceptions légales souhaitées par l’ANSSI.

Publié le 6 octobre 2015 - 15:45 par François Giraud

Axelle Lemaire annonce deux mesures pour protéger la vie privée des internautes

Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat au numérique vient d’annoncer deux mesures visant à mieux protéger la vie privée, et plus particulièrement les données des internautes. La première mesure est la signature d’une charte entre les fournisseurs d’accès à Internet français pour qu’ils cryptent les boîtes emails et le gouvernement va également proposer aux start-up de développer des technologies de protection des données en lançant un appel à projets.

Axelle Lemaire a annoncé que les FAI dont Orange, SFR-Numericable, Bouygues Telecom, Free et La Poste allaient signer une charte commune portant sur le chiffrement systématique des données entre les services de messagerie. Cette charte doit encore être signée et validée dans le courant de la semaine prochaine par l’ensemble des acteurs, à savoir les divers fournisseurs d’accès.

ANSSI-600px

Publicité

La seconde mesure annoncée par la Secrétaire d’Etat au numérique est un appel à projets qui va être lancé auprès des start-up, afin qu’elles développent des technologies de protection des données. L’Etat allouera une enveloppe de 10 millions d’euros pour les sociétés innovantes qui proposeront des projets de recherche et de développement. Les montants alloués seront compris entre 500 000  euros et deux millions d’euros. Les projets devront concerner la protection des objets connectés, des outils pour aider les internautes à maîtriser la protection de leurs données personnelles et des techniques d’anonymisation des données privées.

Créer des points d’accès pour les interceptions légales

Le chiffrement des flux emails protégera davantage les données personnelles des internautes et les personnes malveillantes auront davantage de difficulté à pirater les boîtes emails. Les piratages sont la principale cause de mise en place de ces mesures, afin de toujours mieux protéger les citoyens. Cependant, l’ANSSI demande que les interceptions légales ne soient pas gênées. Il sera donc nécessaire de trouver le juste équilibre entre les interceptions de sécurité et le chiffrement des données visant à protéger les internautes. Des points d’accès devront donc être aménagés pour les interceptions légales.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *