Facebook part à l’assaut de la plateforme YouTube

Facebook a lancé une offensive ce jeudi dans la publicité vidéo sur Internet, contre la plateforme de vidéos en ligne YouTube, propriété de Google. une nouvelle fonction va être mise en place par Facebook, qui permettra de partager les revenus avec les créateurs de contenus, une fonction que propose déjà YouTube. Le réseau social compte bien tirer profit de cette nouveautés et devrait proposer sa propre solution pour gagner des parts de marché sur Google.

Un porte-parole du réseau social de Mark Zuckerberg a indiqué à l’AFP : « nous conduisons un nouveau test de vidéos suggérées, qui permet à des gens de découvrir des vidéos similaires à celles qu’ils ont appréciées ». Les annonces seront intégrées entre les clips et les éditeurs de contenus seront rémunérés en fonction de l’importance de ces annonces. Facebook proposera à certains éditeurs de contenus de vidéos, de récupérer 55% des revenus liés à l’affichage de leurs contenus publicitaires.

facebookVSyoutube

Le réseau social de Mark Zuckerberg n’a pas indiqué le prix des publicités vidéo. Les seront fixés en fonction de la longueur des vidéos. Une annonce publicitaire associée à un contenu d’une minute permettra de toucher un cinquième des 55%, si le contenu fait 4 minutes, la rémunération atteindra 4 cinquièmes des 55% correspondants aux revenus liés à l’affichage de ces publicités.

Facebook indique que les publicités seront diffusées après le visionnage de plusieurs vidéos, tandis que YouTube propose des annonces publicitaires avant l’affichage d’une vidéo. Des clips personnalisés seront également proposés par Facebook. Le son sera activé par défaut pour les publicités. Facebook proposera une fonction « autoplay » qui démarre la vidéo dès son apparition sur le fil d’actualité. Une fonction qui a permis à Facebook de faire grimper le nombre de clips vus par jour de 1 à 4 milliards en un an. Il est fort probable que Google viennent proposer une nouvelle fonction en réponse au plus grand réseau social du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here