Publicité : Twitter s'offre la société Tap Commerce

Publicité : Twitter s’offre la société Tap Commerce

Twitter vient de faire l’acquisition de Tap Commerce, une start-up spécialisée dans le reciblage publicitaire, appelé le retargeting. 80% des revenus publicitaires sont désormais issus du mobile et le site de microblogging compte bien l’exploiter au maximum et en tirer profit.

Publié le 1 juillet 2014 - 8:58 par François Giraud

Twitter vient de faire l’acquisition de Tap Commerce, une société spécialisée dans le reciblage publicitaire sur mobile, ce que l’on appelle communément le retargeting. Tap Commerce est une jeune société New-Yorkaise qui est spécialisée dans les technologies pour la publicité mobile. Le montant de la transaction est resté confidentiel mais serait estimé à 100 millions de dollars. Tap Commerce a levé 11,7 millions de dollars en 2013 auprès d’investisseurs tels que RRE Ventures, Metamorphic Ventures, Eniac Ventures, Nextview Ventures, Bain Capital Ventures et Pereg Ventures.

Tap Commerce, spécialiste du retargeting

Tap Commerce, spécialiste du retargeting pour mobiles permet aux annonceurs qui disposent d’applications qui ne sont plus utilisées ou quasiment oubliées de les promouvoir afin de susciter un intérêt de la part des consommateurs et de les relancer sur le marché. C’est ce que l’on appelle le « retargeting ». Tap Commerce a déjà travaillé avec des groupes comme eBay et compte le géant du e-commerce comme un client historique, Hotels.com dans le secteur du tourisme en ligne ou encore Facebook qui fait très souvent appel à cette start-up. Le site de microblogging Twitter a d’ailleurs été très intéressé pour racheter Tap Commerce quand il a su que Tap Commerce comptait le réseau de Mark Zuckerberg comme gros client. Tap Commerce a été fondée par Brian Long, Samir Mirza et Andrew Jones en 2012 et a lancé une plateforme de retargeting (reciblage publicitaire) qui génère actuellement 15 milliards d’impressions quotidiennement sur 50 000 applications mobiles.

Advertisements

Ailleurs sur le web