Qualcomm Snapdragon Wear 2100, un processeur dédié aux montres connectées

Prévu pour remplacer le Snapdragon 400, le processeur Wear 2100 de Qualcomm a été spécialement étudié pour les montres connectées. Ce dernier a la particularité de regrouper la puissance et l’autonomie recherchée dans une puce pour les montres connectées, un processeur qui sera moins énergivore que les autres modèles existants.

Le processeur Wear 2100 consommera 25% moins d’énergie que les modèles précédents, ce qui va nécessairement améliorer l’autonomie des montres connectées et des bracelets ou des trackers d’activité physique. Ce processeur analysera et traitera les informations avant de les expédier dans le Cloud, ce qui fera diminuer l’utilisation du réseau cellulaire.

634b9e239508307f65df277fae448

Qualcomm a également indiqué que les capteurs seraient plus précis et le processeur sera plus discret que les anciens modèles, avec un gain de place de l’ordre de 30%. Ces derniers seront donc plus fins et disposeront de modules intégrés tels que le Wi-Fi, la 4G LTE, le Bluetooth ou encore des capteurs comme le gyroscope par exemple. Le Qualcomm Snapdragon Wear 2100 devrait donc être 30% plus petit que ses prédécesseurs et 25% moins énergivore, ce qui garantira une meilleure autonomie et des performances plus élevées.

Le constructeur ne précise cependant pas quel gain de puissance apportera ces nouvelles puces pour montres connectées. Précisons que le Qualcomm Snapdragon Wear 2100 ne se cantonnera pas aux montres connectées mais pourra également équiper les bracelets d’activités ou autres wearables et produits nomades. Annoncé depuis ce jeudi 11 février, il ne faudra pas s’attendre à trouver ces nouveaux SoC au sein des produits qui seront présentés lors du Mobile World Congress de Barcelone qui ouvrira ses portes le 22 février prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here