Quand la passion de la photo devient létale

Quand la passion de la photo devient létale

Notre passion pour la photographie nous pousse souvent à la déraison. C’est ce qui est arrivé à ce pauvre pêcheur biélorusse qui n’a pu s’empêcher de s’approcher d’un animal sauvage pour le prendre en photo lors d’une partie de pêche avec des amis sur les rives du lac Shestakov. Croyant pouvoir remporter à la maison un cliché sympathique de cet animal, il s’en est approché d’un peu trop près et a été mordu à mort par l’animal. Il s’agissait d’un castor…

Publié le 12 avril 2013 - 7:30 par La rédaction

Cette histoire est rapportée par la chaîne Skype News et cette anecdote pour le moins tragique a le mérite de nous rappeler qu’en effet, les castors sont dotés d’une dentition hors normes et de mâchoires puissantes qui leur permettent même d’abattre des arbres… Ce que nous retiendrons plutôt chez Zone Numérique, c’est que la photographie peut nous pousser  à faire des choses bien déraisonnables, que ce soit mettre notre vie en danger comme ce pauvre pêcheur pour aller attraper une scène sympathique, un cadrage acrobatique, trouver le sujet sous le bon angle, etc. La photographie peut nous mettre en mauvais termes avec notre banquier lorsque l’on craque un peu trop rapidement pour la dernière belle optique sortie pour notre appareil photo. Elle peut aussi malmener notre vie de couple lorsque pendant les vacances on se lève aux aurores pour être certain de ne pas rater la lumière envoûtante de l’aube qui inonde un paysage de rêve. La photo peut nous faire passer quelques nuits blanches également lorsque l’on hésite entre le dernier appareil Nikon et le dernier Canon, quand on pense s’acheter l’objectif de la marque de son appareil photo et que l’on est aussi peut-être convaincu que son équivalent chez sigma ou Tamron serait certainement aussi performant, etc. Oui, la photo est une passion, elle peut être dévorante, mais à moins de rencontrer un castor sérieusement furax, c’est une passion enrichissante (aucun rapport avec la relation avec notre banquier) et en général, tout photographe passionné et très heureux de vivre avec cette passion chevillée au corps.

 

Publicité

Ailleurs sur le web