Satoru Iwata, PDG du groupe Nintendo ne transigera pas, les consoles et les jeux sont le cœur de métier de Nintendo et cela ne changera pas. Telles sont ses paroles lors d’une conférence qui s’est déroulée auprès d’analystes dernièrement. Même si son groupe affiche de mauvais résultats, la partie jeux et consoles ne seront pas abandonnées. Des applications seront développées pour les tablettes et les smartphones pour se faire connaître davantage.

Nintendo veut se recentrer sur la santé des joueurs

Le groupe va développer les applications permettant aux utilisateurs de garder un bon état de santé. A l’époque de la console Wii, le groupe avait développé la Wii Fit, sur laquelle il fallait se positionner pour effectuer divers mouvements à travers des jeux ou connaître son état de santé général, calcul de poids, IMC, données physiologiques. D’autres axes de développements pourraient être proposés en adéquation avec les objets connectés, comme un bracelet enregistrant les rythmes cardiaques, un podomètre, ou des objets permettant de surveiller diverses constantes physiologiques. Malgré des pertes financières importantes et un début d’année 2014 en berne, Satoru Iwata, à la tête du groupe a annoncé qu’il ne démissionnerait pas et, au contraire, qu’il souhaitait redresser la barre et qu’il travaillait pour améliorer la situation. Le groupe affiche des ventes en baisse de 8% sur un an avec une dégringolade de son bénéfice net de l’ordre de 30% à 73,07 millions d’euros (10,19 milliards de yens). Son résultat d’exploitation enregistre une chute de 11,31 millions d’euros. Les pertes financières sont en grande partie dues aux ventes désastreuses de la Wii U avec un prévisionnel pour 2013 qui se situait à 9 millions d’unités écoulées et les ventes réalisées étaient de 2,9 millions d’unités.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here