QUIC, un protocole beaucoup plus rapide pour lutter contre la lenteur du Web

Google est en train de déployer un nouveau protocole, baptisé QUIC pour Quick UDP Internet Connections sur ses propres serveurs. Cette technologie permet de réduire la lenteur du Web. Elle dispose d’un chiffrement équivalent à TLS/SSL mais elle est beaucoup plus rapide. Avec la mise en place de ce nouveau protocole, la firme de Mountain View réduire le temps de chargement des pages Web et des vidéos, réduisant à son minimum l’échange entre le site et le navigateur. Le temps nécessaire pour établir une connexion est souvent de 300 ms lorsque le site n’a jamais été consulté avant et qu’il dispose d’un protocole de sécurité.

Un temps de chargement qui serait réduit à 100 ms si le site n’avait jamais été consulté auparavant et qui pourrait atteindre 0 ms si ce dernier avait déjà été consulté. Les premiers tests du protocole QUIC ont été effectués au cours de l’année 2013 et Google serait actuellement prêt à l’imposer sur ses serveurs. Concrètement pour le commun des mortels, les pages Web qui s’affichent sur Google gagneraient une seconde pour se charger et la mise en mémoire-tampon des vidéos sur YouTube serait réduite de 30%.

quic-google-650x368

Les premiers tests réalisés avec QUIC remontent donc à l’année 2013 et ce protocole a depuis été intégré dans le navigateur Chrome et sur certains serveurs de Google. Le groupe indique que près de 50% des requêtes clients effectuées depuis Chrome vers des serveurs Google sont réalisées au travers de QUIC. Le géant du Web souhaiterait élargir son déploiement et faire de QUIC un standard à part entière. Pour ce faire, il va devoir convaincre l’IETF. Google indique que près de 75% des connexions pourraient profiter de ce protocole, qui permettrait de réduire les aller-retour des requêtes effectuées entre le serveur et le client.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here