Snapchat pourrait se lancer dans la réalité augmentée ou préparer des lunettes de réalité virtuelle ?

La société d’Evan Spiegel qui propose l’application mobile Snapchat pourrait se lancer dans les objets connectés et plus particulièrement la création de lunettes de réalité virtuelle ou augmentée selon de nombreuses rumeurs qui fuitent sur la toile. Selon le Financial Times, Snapchat qui a récemment rejoint le « Bluetooth Special Interest Group », un rassemblement d’industriels chargé de définir les standards Bluetooth à venir et pourrait profiter de cette occasion pour développer et proposer un objet connecté, peut-être des lunettes de réalité virtuelle ou augmentée.

confondateur-directeur-general-snapchat-evan-spiegel-2013-1651869-616x380

L’application aux 150 millions de membres quotidiens propose divers filtres sur son application mobile, ce qui semble être finalement assez proche de la réalisation de lunettes connectées. L’analyste Robert Peck a indiqué : « nous pensons que Snapchat est en train d’évoluer bien au-delà d’une simple plateforme de médias sociaux et pourrait bien devenir la première plateforme de réalité augmentée. » Précisons également que les groupes qui veulent commercialiser un dispositif de réalité augmentée ou virtuelle doivent toucher les jeunes, friands de nouvelles technologies et Snapchat se positionne sur le segment avec son application éphémère.

Le groupe a recruté des spécialistes de la réalité virtuelle et augmentée, notamment un ancien salarié de Microsoft, qui a travaillé sur le casque HoloLens et a également fait l’acquisition en 2014 de Vergence Labs, une société spécialisée dans la fabrication de lunettes connectées. Des spécialistes du machine learning et de la vision computationnelle (CVM), ont également rejoint les équipes de Snapchat. De plus, la société Snapchat a les moyens d’investir dans les objets connectés et pourrait séduire de nombreuses personnes, dont ses utilisateurs avec la sortie d’un dispositif de réalité virtuelle ou augmentée. Rappelons que le groupe est actuellement valorisée à 15 milliards de dollars et a les moyens financiers d’investir dans la recherche et le développement d’objets connectés. N’oublions cependant pas que ces informations ne sont pas officielles et qu’il convient donc de les prendre avec des pincettes, comme il est de coutume.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here