Renault se joint au projet de recharge rapide E-Via Flex-E

Le groupe Renault annonce aujourd’hui avoir rejoint le réseau de recharge E-Via Flex-E. Un réseau de recharge haute-puissance, qui vise à faciliter les trajets longue distance à travers l’Europe pour les futurs véhicules électriques, grâce à des temps de charge réduits. Evidemment, on rappelle que Renault est très présent sur la scène électrique, avec notamment sa petite Zoe.

En ce qui concerne le projet, ce dernier débutera par l’installation de 14 bornes de recharge en Italie, en France et en Espagne fin 2018 : huit en Italie, quatre en Espagne et deux en France. Ce réseau extra-urbain sera composé de bornes de recharge de haute puissance (comprise entre 150 kW et 350 kW) implantées en bord d’autoroutes ou de voies express.

Le projet E-Via Flex-E implique donc le groupe Renault, mais aussi d’autres géants comme ENEL, Nissan, EDF, Enedis, Verbund ou encore IBIL. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de la Commission Européenne CEF « Connecting Europe Facility » qui favorise la croissance et la compétitivité via des investissements ciblés dans les infrastructures. Le programme CEF financera la moitié de l’investissement global de 6,9 millions d’euros.

De son côté, le groupe Renault se charge de rappeler que, depuis deux ans déjà, il apporte son soutien au déploiement des infrastructures de recharge Haute Puissance afin de promouvoir le développement de la mobilité électrique. Il participe déjà aux réseaux Ultra-E et High Speed Electric Mobility Across Europe situés dans le nord de l’Europe, composé respectivement de 25 et de 158 stations de recharge. Renault sera évidemment de la partie au prochain Salon de Genève qui démarre dans quelques semaines maintenant, et pourrait profiter de l’occasion pour lever le voile sur une nouvelle déclinaison de sa Zoe, dotée d’une puissance totale de 115 ch.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here