Réseaux sociaux: Facebook publie un rapport sur la diversité de ses employés

Réseaux sociaux: Facebook publie un rapport sur la diversité de ses employés

Pour la première fois, Facebook publie un rapport portant sur la diversité de ses employés. Le réseau social promet d’améliorer les résultats car il admet qu’il reste encore du chemin à parcourir pour avoir une réelle mixité de ses employés au sein de son groupe.

Publié le 29 juin 2014 - 11:41 par François Giraud

Facebook publie pour la première fois un rapport sur la diversité au sein de ses équipes. Le réseau social promet de faire mieux et admet qu’il y a encore des progrès à faire afin d’aboutir à une réelle mixité au sein de ses équipes. Facebook comprend 7 000 employés parmi lesquels il y a 69% d’hommes. Le rapport indique que 57% des employés masculins sont blancs, 34% sont asiatiques, 4% sont hispaniques, 3% sont métis et 2% sont noirs.

Hors emplois technologiques, la parité est respectée

Les différences sont encore plus accentuées en fonction du secteur dans lequel les employés travaillent. Le rapport indique que dans les emplois technologiques, il y a 85% d’hommes, avec 53% de salariés blancs. Les autres divisions du groupe sont assez équilibrés avec 53% d’hommes contre 47% de femmes. Facebook est conscient des progrès à effectuer et a commencé à mettre en place des dispositifs afin de soutenir les études et les carrières des femmes et des minorités existantes.

La situation chez les autres grands acteurs du Web

Les autres grands groupes affichent des disparités similaires. Chez Google, au 1er janvier 2014, on comptait 70% d’hommes parmi les 50 000 employés du géant du Web quant à Yahoo!, même si le groupe est dirigé par une femme, 62% des effectifs sont masculins. Au sein de la firme de Mountain View, les femmes ne détiennent que 17% des emplois dans l’informatique et 21% dans des fonctions d’encadrement. Google est en train de mettre en place un programme baptisé « Made with Code » qui a pour principal objectif de motiver et d’encourager les femmes à mieux s’impliquer dans l’informatique. Google a injecté 50 millions de dollars dans ce projet. Lorsque l’on regarde l’ensemble des jeunes diplômés IT, il y a seulement 12% à 18% de femmes. En Europe et particulièrement en France, de grands groupes, comme l’opérateur historique Orange met en place des opérations pour attirer davantage de femmes au sein de des équipes, entre autres vers des carrières d’ingénieur.

Advertisements

Ailleurs sur le web