5000 emplois seraient menacés dans le monde chez Sony. Suite à de mauvais résultats financiers, le groupe Japonais a annoncé ce jeudi qu’il allait se séparer de 1500 salariés japonais et de 3500 personnes à l’étranger. Le groupe électronique entame une grande restructuration de ses effectifs et va céder sa division PC aux fonds d’investissements Japan Industrial Partners. Le groupe a indiqué qu’il s’attendait à une perte annuelle de 810 millions d’euros, soit 110 milliards de yens, alors que le prévisionnel était de 30 milliards de yens de gains.

Les tablettes et les smartphones paralysent les ventes de PC

La division PC de Sony, 9ème constructeur mondial, a été créée en 1996 et enregistrait des ventes annuelles de l’ordre de 9 millions d’unités à l’époque. En 2013, les ventes ont chuté à 5,8 millions d’unités. Une baisse des unités écoulées suite au développement des tablettes et des smartphones. Le groupe Sony va donc se recentrer sur le marché des tablettes et des smartphones et poursuivre son développement au sein de sa division TV qui ne dégagera certainement pas de bénéfice cette année mais pourrait revaloriser les résultats dans les années à venir. Cette division va être filialisée. La vague de licenciements que Sony va mettre en place s’échelonnera jusqu’en mars 2015. Ces licenciements vont permettre de réduire les coûts. Le PDG de Sony, Kazuo Hirai, a indiqué que la division TV sera transférée dans une filiale à part entière afin que l’organisation de cette activité soit plus efficace, plus dynamique et adaptée à l’environnement concurrentiel. Le PDG est confiant et souhaite proposer des modèles haut de gamme à prix compétitifs et performants en partie grâce à la technologie 4K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here