Rupture amoureuse : Facebook dévoile des outils pour vous aider à oublier votre ex

Rupture amoureuse : Facebook dévoile des outils pour vous aider à oublier votre ex

Le réseau social Facebook propose de nouvelles fonctionnalités permettant de mieux appréhender les ruptures sentimentales de ses utilisateurs.

Publié le 20 novembre 2015 - 11:18 par François Giraud

Facebook déploie des outils pour mieux gérer la fin d’une relation sentimentale

Pour éviter de trouver son ex au bras d’une autre personne sur Facebook, le réseau social développe de nouvelles fonctionnalités pour aider ses utilisateurs à mieux appréhender la fin d’une relation amoureuse. Depuis ce jeudi, Facebook propose de nouveaux outils qui permettront de limiter les interactions avec les anciens partenaires.

Facebook propose d’afficher sous la rubrique « A propos », puis dans l’onglet « Famille et Relations », votre situation amoureuse. Jusqu’à présent, le réseau social de Mark Zuckerberg proposait de sélectionner sa situation parmi les propositions célibataire, en couple, fiancé, marié, en union civile, en concubinage, en union libre, c’est compliqué, séparé, divorcé ou veuf. Désormais, le réseau social proposera des outils d’aide à la rupture amoureuse.

facebook-logo-2015-600px

Publicité

Limiter le partage, modérer l’accès à d’anciennes publications et cacher des photos et vidéos

Les nouvelles fonctionnalités permettront, sans devoir retirer de sa liste d’amis ou bloquer la personne concernée, de limiter les interactions, donc de moins voir la personne avec laquelle la relation est terminée. Lorsque vous changerez votre statut de la situation amoureuse pour indiqué que la relation est terminée, Facebook vous proposera des options. Vous pourrez continuer à suivre les publications de votre ex ou décider de limiter son apparition sur le fil d’actu.

Il sera également possible de cacher ses photos ou vidéos à cette personne et une autre outil permettra de retirer les annotations ou photos qui avaient été marquées « en couple ». Ces nouvelles fonctionnalités sont actuellement testées sur la version mobile du réseau social, aux USA pour le moment. En fonction des avis des utilisateurs qui testent ces outils, Facebook fera évoluer sa mise à disposition à d’autres pays.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *