Suite aux explosions de batteries du Galaxy Note 7, la FAA pourrait le bannir des vols américains ?

Samsung a récemment rappelé des millions de Galaxy Note 7, son dernier flagship, suite à des incidents de batteries défectueuses, qui exploseraient. Samsung comptait vendre de nombreuses phablettes mais les livraisons ont purement été suspendues, le temps que le problème soit réglé. Mais cela était sans compter sur la Federal Aviation Administration, le FAA, qui pourrait venir interdire la présence de ce modèle au sein des vols américains. Cette décision serait un véritable coup dur pour Samsung et une aubaine pour la marque à la Pomme.

Galaxy Note 7 (3)

Officiellement lancé le 19 août dernier, le Samsung Galaxy Note 7 rencontre des problèmes de batteries défectueuses. Certaines d’entre elles ont littéralement explosé. Il n’y a pas eu de personnes blessées mais Samsung a pris la décision de rapatrier l’ensemble des modèles vendus par mesure de sécurité. Un rappel massif à l’échelle mondiale a donc été lancé. L’interdiction sur l’ensemble des vols américains du Galaxy Note 7 par la FAA serait un second coup de massue pour Samsung, qui va devoir déjà gérer le retour de nombreux smartphones défectueux. Selon Bloomberg, l’opération de rapatriement des 2,5 millions phablettes pourrait coûter un milliard de dollars au géant sud-coréen. Et l’histoire ne s’arrête pas là, puisque l’on apprend que la FAA pourrait purement et simplement interdire le flagship au sein des avions américains.

Rappelons que la FAA a déjà interdit en février dernier la présence de batteries au lithium-ion dans les soutes d’avions sur les vols commerciaux, ces dernières pouvant exploser, tout comme les batteries du Galaxy Note 7. Mais le malheur des uns pourrait faire le bonheur des autres et notamment du groupe Apple, avec la sortie prochaine de ses nouveaux iPhone 7. En effet, la marque à la Pomme pourrait compter, selon divers analystes sur le manque de Galaxy Note 7 dans les rayons pour faire « exploser » les ventes d’iPhone et détrôner Samsung.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here